Des nouvelles d'Alexis Gautier
jeudi 14 janvier 2016

Alexis Gautier
Alexis Gautier © Scoopdyga

Alexis Gautier a été victime d'un chute de cheval assez sévère fin novembre qui l'empêche de monter et probablement pour quelques temps encore.

 "Je sautais un petit oxer d' 1 mètre environ, la jument s'est décalée, a trébuché et je suis tombé devant,  en se redressant, elle m'a mis un coup de genou dans le visage." explique le cavalier. " Un vrai uppercut  qui m'a mis KO et m'a projeté à quelques mètres. Résultat, le nez cassé, les lèvres abimées et un léger traumatisme crânien qui a toutefois provoqué des troubles de la vision qui persistent. Quand j'ai les 2 yeux ouverts, je vois toujours double. J'ai consulté des spécialistes qui m'ont précisé que le retour à la normale ne peut se prévoir et peut durer plusieurs mois. Une opération existe mais il faut attendre 10 à 12 mois au cas où cela ne reviendrait pas naturellement.
Je me déplace normalement, je suis le travail de mes chevaux, j'ai un cavalier compétent qui  les monte mais je suis à titre personnel en stand by et dans l'expectative . Dans ma tête, j'ai un peu fait une croix sur ma saison 2016, ce qui m'amène à envisager des solutions avec mes propriétaires. Ce break m'amène aussi à réfléchir sur mon avenir, sur la suite de ma carrière avec l'idée de garder peut être, une dizaine de chevaux et de développer mes activités de coaching et de commerce. Heureusement pour moi, j'avais une bonne assurance".

Dans le passé Alexis n'a pas été épargné par les soucis de ce type, il s'en est toujours remis, avec les résultats que l'on sait (Double champion de France de CSO). On espère vivement que sa carrière va pouvoir reprendre  rapidement car à 41 ans il a encore de belles choses à faire.

Commentaires


MICHELE P | 14/01/2016 19:19
Bon courage ,Alexis , il me semble que sa grave chute, quand il était tout jeune , s' était déroulée pendant une promenade !!!Espérons que ses yeux lui donneront très vite toute la possibilité de recompter les foulées et de juger les cotes des obstacles
Michèle P.