Disparition brutale de Christophe Deuquet
mercredi 15 novembre 2017

Christophe Deuquet avec Thara de Nantuel
Christophe Deuquet avec Thara de Nantuel © Eric Knoll

Le geste inexpliqué de Christophe Deuquet (50 ans) a saisi ce matin l'entourage du Haras de Bel Air à Pernay (37) et plonge dans le plus profond désarroi son épouse Marie Laure Gouin-Deuquet, ses enfants Eliott et Arthur.

Originaire du Cher à Saint Amand-Montrond la famille Deuquet est de ces familles historiques du sport et de l'élevage français. Elle est aujourd'hui affectée par la disparition de Christophe à qui tout semblait pourtant réussir depuis l'acquisition du Haras de Bel Air où Marie-Laure et Christophe avaient su galvaniser autour du sport une foultitude de passionnés du concours hippique. Le Haras de Bel Air est aujourd'hui parfaitement structuré et accueille une centaine de chevaux et poneys. Une réussite exemplaire. Le Grand National de Tours Pernay était une fête grâce au dynamisme de . Christophe et de ses équipes. Le maître des lieux manageait l'événement de main de maître. Réussite professionnelle, réussite sportive. "Passionnément amoureux de sa famille, extrêmement fier de son nom" selon un intime qui le fréquentait très régulièrement "Christophe était aussi extrêmement sensible".

Indissociable de Rémy, les deux frères ont longtemps animé la filière dans la circonscription de Blois où ils se sont illustrés tant sur les SHF que sur les internationaux avec des chevaux qu'ils formaient, valorisaient et commercialisaient pour des éleveurs "du Troncay", "d'Aurois", " Tardonne". La réputation et le savoir faire de la famille Deuquet avait incité le Haras de Blois à confier des étalons comme le difficile Tancarville (Count Ivor), ISO 157/92. Le parcours sportif de Christophe était celui d'un autodidacte combattif depuis les épreuves juniors. Même génération que Patrice Delaveau, Jean-Charles Gayat, François-Xavier Belvizi, les frères Pronko, Rozier, Eric Levallois, Roger Yves Bost. Les espoirs d'hier et les gloires d'aujourd'hui. Leurs parcours furent un temps parallèles (CSEM de Fontainebleau pour le service militaire) mais Christophe était dans une région rurale, plus éloignée de l'effervescence. Il avait pourtant décroché des sélections internationales. Ses adversaires lui reconnaissaient un moral de battant. En piste il était craint pour sa dextérité. A pied il affichait une convivialité et un moral rares. Le genre de personnalité qui dégageait une volonté à toute épreuve. Christophe a connu de belles réussites sportives avec Quercitron III (Raa), ISO 172/90, frère du remarquable Nitro (Flox aa), ISO 174/88 qu'il avait découvert avant qu'il ne triomphe avec Thierry Rozier, l'imposant Balkan (If de Merzé), ISO 163/97, Lekentucky d'Auroi ( Shogun II), ISO 160/06 pourtant si atypique mais que Christophe amena à la 2ème place du Championnat des 7 ans. L'affixe "de Nantuel" de ses beaux parents Jacques et Claire Gouin a notamment été révélé par le talent de Christophe et sa notoriété est actuellement au zénith. Marie Laure Gouin-Deuquet et Christophe avaient notamment gagné le concours étalons de 3 ans en 2010 avec leur protégé Tobago Chevrier.

C'est une très triste nouvelle que cette disparition  et les premières pensées de L'Eperon  vont à sa femme, à ses enfants, à son frère Rémy et à sa mère Martine.

Commentaires


BEATRICE F | 16/11/2017 10:07
Très bel hommage d'Eric Fournier .. condoléances aux familles Deuquet et Gouin et aux proches de Christophe Deuquet