Disparition brutale de Max Hauri
lundi 07 décembre 2015

Max Hauri
Max Hauri © www.hauri-pferde.ch

L'ancien Champion de Suisse s'est éteint à 74 ans.

 "Max Hauri était une personnalité appréciée partout et par tous pour sa droiture" rappellent ceux qui l'on bien connu à l'instar du normand Jacky Mistelli (Elevage de la Cense) qui était très proche de ce cavalier expérimenté depuis trente ans. "Ancien Capitaine de l'Armée suisse Max aimait la rigueur et les choses bien faîtes. Il avait une réelle déontologie en matière de commerce".

Il avait disputé les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 avec Milvio pour y conclure par une dixième place. En 1972 il montait le Complet des J.O de Munich associé à Haiti. Ses compatriotes saluaient son expérience forte de plus de cinquante sélections en Coupes des Nations pour l'équipe helvète:  Vivaldi, Haiti, Radar, Shoeman et Red Baron. Mais le professionnel de Seon (CH) était également un détecteur de bons chevaux avisé, fréquemment en Normandie pour y repérer de jeunes Selle Français sur le circuit SHF: Picsou du Chêne, Sixtine de Vains, Quidam du Vivier (CSI cinq étoiles) récemment vus avec Pius Schwizer.  On peut aussi citer Powerplay (Eric Lamaze), Verdi III (Pius Schwizer) vendus par son intermédiaire. "Max a commencé par acheter beaucoup de chevaux en Irlande. Puis, au décès de son courtier irlandais il a noué des relations commerciales avec Alain Navet et j'ai pris le relais en devenant son courtier privilégié et ami" se remémore Jacky Mistelli.

Quel cavalier normand n'a pas présenté un de ses chevaux à Max Hauri qui passait dans toutes les écuries et était attendu de La Manche au Pays d'Auge. Ses garçons Thomas et Marcus ont pris le relais pour le commerce et sont toujours très présents sur les rassemblements de sport et d'élevage autour de Saint-Lô. Les pensées de L'Eperon vont à ses deux fils et sa fille. Max Hauri devrait être enterré en Suisse lundi prochain.