Doha : Luciana Diniz au finish
samedi 14 novembre 2015

doha2015- podium du circuit
Luciana Diniz emporte le circuit du Global Champions Tour © Stefano Grasso / LGCT

Trois cavaliers pouvaient emporter ce soir le titre du Global Champions Tour. Deux hommes Scott Brash et Rolf Goran Bengtsson, une femme : Luciana Diniz. Après deux manches et un barrage, c'est l'amazone portugaise qui arrache la victoire du Grand Prix de Doha et celle du circuit 2015.

Quarante-six couples s'élançaient en fin  d'après midi sur la piste de Doha pour disputer la 15e et dernière étape du Global Champions Tour 2015. L'enjeu était important surtout pour trois d'entre eux puisque Rolf Goran Bengtsson, Luciana Diniz et Scott Brash, et eux seuls,  pouvaient prétendre au sacre. Sur le parcours d'Uliano Vezzani, les tentatives de sans fautes se sont succédées mais finalement ils ne seront que 5 à trouver la clé. Parmi eux, Luciana Diniz et Fit For Fun 13 mais aussi son concurrent pour le titre Rolf Goran Bengtsson/ Casall ASK. Scott Brash, lui, concède d'entrée de jeu, du terrain et faute. Il sera le dernier repêché pour la seconde manche aux côtés de 11 autres couples à 4 points. Kevin Staut avec Qurack de Falaise*HDC fait également partie du lot. Il sera le seul français. Simon Delestre commet une faute avec Qlassic Bois Margot mais n'est pas repris, alors que Pénélope Leprevost, écope de 8 points avec Flora de Mariposa.

Premier à s'élancer dans la seconde manche, Scott Brash concède encore un peu plus de terrain avec Hello Sanctos en ajoutant une barre à ses 4 points de la première manche. Le champ est libre pour Luciana et Rolf, qui eux ont décidé de se battre jusqu'au bout. Pas un ne lâche et tous deux bouclent sans faute.  Deux autres couples parviennent eux aussi à terminer avec un score vierge à l'issue des deux manches : Ali ben Khalid al-Thani et Meredith Michaels-Beerbaum. Kevin Staut sort de piste avec un nouveau 4 points et termine 10e. 

Au barrage, c'est le Qatari qui ouvre les hostilités en selle sur First Devision. Il tente mais  faute à deux reprises. Vient le tour de Meredith Michaels-Beerbaum. Sa jument Fibonacci répond une nouvelle fois, l'Allemande boucle un sans faute en 36'55. Rolf-Göran Bengtsson essaie de la battre, signe un troisième sans-faute, mais n'est pas assez rapide : 37'01. Luciana Diniz a toutes les cartes en main pour rafler le Grand Prix et le titre. Elle saisit l'occasion. La Portugaise signe un nouveau sans faute en 36’10. A elle, le Grand Prix, et le circuit 2015 ! 

Retrouvez tous les résultats :
du Grand Prix ici
du Global Champions Tour ici

et en images : Meredith Michaels-Beerbaum, Rolf Göran Bengtsson et Luciana Diniz