Duarte Romao prive Nicolas Delmotte du doublé
lundi 27 mars 2017

auvers 2017 Duarte Roma et Utopie d'Bonneville
Duarte Roma et Utopie d'Bonneville © Paul Dubos

76 partants, quatorze barragistes dont 6 seront à nouveau sans pénalité, le grand prix d'Auvers a offert un challenge instructif aux cavaliers et un spectacle intéressant au public plus nombreux que les semaines précédentes. Un outsider a su tirer son épingle de ce jeu, le jeune portugais Duarté Romao.

 Il y avait du soleil pour ce dernier week-end à Auvers au point qu'Alain Hinard, toujours prompt à fustiger les concours concurrents du sud de l'Europe avait enfiler le short pour l'occasion. Il fut néanmoins le seul !!

Le parcours de ce grand prix à 140-145 occasionna des fautes un peu partout mais plus particulièrement sur deux des 3 doubles (il n'y avait pas de triple) distants de 4 foulées, les moins expérimentés y perdirent leurs illusions. 14 couples se retrouvèrent au barrage. Comme la semaine dernière, Nicolas Delmotte, partant en second, mettait la barre haute avec un chrono de 39'51 mais cette fois avec Darmani Van't Heike. Tous les autres ne firent que l'approcher, spécialement Mathieu Billot et Radja des Fontaines (3°), ou Jérôme Hurel sur Ohm de Pontual (4).Tous sauf un, le jeune Portugais,(33 ans), Duarte Romao, bien connu en Normandie - il travaille chez Pénélope Leprévost -  qui avec sa styliste et respectueuse Utopie d'Bonneville devançait le maître de 40 centièmes." Je monte Utopie pour le compte de sa propriétaire Emilie Garin depuis 1 ans, elle a beaucoup de sang et de respect et n'a que 9 ans. Nous rentrons d'une tournée en Espagne qui fut une bonne préparation .Je pense que j'ai gagné en étant plus rapide sur le début du barrage. Nos prochains concours seront Le Mans puis les CSI** de St Lô."

Avec leur deuxième monture, Nicolas et Connor, finalement 5° et Jérome Hurel et Houston Van Het Oude 8°, ne pouvaient faire mieux, pas plus que Timothée Anciaume avec Icarus V'T Klavert 6°. Julien Anquetin plus rapide des 4 points dans ce barrage concluait à la 7° place avec Gigant B.

Nicolas Delmotte n'avait pas tout perdu puisqu'il remportait le challenge du meilleur cavalier sur les 4 grand Prix à 140 soit un semaine de Vacances au Sénégal pour 8 personnes.

A noter les excellentes performances de Margaux Rocuet sur cette tournée avec plusieurs classements et victoires en particulier le dernier grand prix des 7 ans avec Astalavista Declamens (Landor S). Nul doute qu'elle aura attiré l'attention du sélectionneur national Philippe Guerdat, fidèle à Auvers depuis plusieurs années.

NB précision: La semaine dernière nous indiquions que le grand prix avait reçu 7000 € suite à la dissolution de la SHR DE Muneville le Bingard. En fait si le solde financier de l'association était bien de 7000 €, c'est  2500 € qui ont été donnés pour le grand prix, 2500 pour la recherche médicale et 2000 € pour les bonnes œuvres de la commune .