Edwina et California brillent à Miami
dimanche 08 avril 2018

Edwina Tops - California
Avec deux secondes d'avance sur la Qatari, la cavalière remporte le Grand Prix de la 2e étape du GCT. © ph.Stefano Grasso/LGCT

A l'issue d'un barrage à cinq, c'est l'amazone australienne Edwina Tops-Alexander qui s'est finalement imposée dans le Grand Prix de la 3e étape du Global Champions Tour. En compagnie de California, fille de L'Esprit, elle devance le Qatari Bassem Mohammed et l'Irlandais Darragh Kenny.

Avant 11h samedi, Edwina Tops Alexander ignorait "si elle allait monter California dans le Grand Prix de l'étape". Bien lui en a pris finalement : avec plus de trois secondes d'avance sur le deuxième au barrage, la cavalière australienne a clairement dominé l'épreuve et souffle la victoire au Qatari Bassem Mohammed, qui était associé à Gunder. Seuls ces deux couples sont parvenus à signer un double sans faute, dans un cadre idyllique, sur la plage de Miami. Avec quatre points de pénalité lors de la finale au chrono, mais avec un bien meilleur temps que la gagnante (30,87), l'Irlandais Darragh Kenny a pris tous les risques. Mais, associé à Cassini Z, il termine sur la troisième marche du podium. Avec quatre points de pénalité et un excellent chrono également, le Belge Pieter Devos finit 4e de l'épreuve, en compagnie de Claire Z, devant l'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar et Fidux

La gagnante a notamment salué le travail du chef de piste Uliano Vezzani : " sur ses différents parcours, les difficultés techniques se trouvaient partout. Parfois, il fallait soigner une ligne en particulier, mais ses parcours exigeaient de bien connaître sa monture". Edwina Tops a également pointé le cadre de la compétition, magnifique, au sein duquel elle s'est sentie "comme en vacances. Les cavaliers et leurs montures évoluent au beau milieu des kites, des parachutes, il y a des gens en maillot de bain à deux pas de la piste... ça change des endroits habituels, c'est différent, unique et original. Et je pense que ce concours s'améliorera encore dans les années à venir."

Du côté de la Global Champions League, épreuve par équipe, ce sont les Prague Lions, représentés par Anna Kellnerova et Gerco Schroder, qui se sont imposés dans cette étape, en cumulant un total de 8 points de pénalité. L'équipe leader devance les Valkenswaard United, team composée de l'Italien Alberto Zorzi et de l'Irlandais Bertram Allen (10 points de pénalité à l'arrivée), ainsi que les Monaco Aces, 3èmes, représentés par Jérôme Guéry et le Tricolore Julien Epaillard (14 points de pénalité). Dans la seconde manche de la Global Champions League, en individuel, c'est l'Espagnol Sergio Alvarez Moya qui tire son épingle du jeu avec Charmeur : en 69,36, le couple devance l'Irlandais Bertram Allen, 2e de l'épreuve avec Gin Chin van het Lindenhof (69,57). La troisième place est pour le Belge Jos Verlooy et Caracas (70,09). 

Résultats complets ici