En place pour le Jumping International de Dinard
mercredi 01 août 2018

© Jumping International de Dinard

Labellisé CSI 5*, CSI 2* CSI 1*, et CSI YH réservé aux jeunes chevaux de 7 ans en 2017, le Jumping International de Dinard, qui commence dès demain, rajoute une étoile en 2018. Le CSI 2* laisse désormais sa place à un CSI 3* permettant ainsi d’accueillir un plateau de cavaliers encore plus étoffé.

Si les cavaliers bretons sont bien sûr très attendus dans ce nouveau niveau de compétition, le CSI 3* devrait aussi permettre à l’élite des cavaliers du CSI 5* de concourir avec davantage de chevaux. Au total ce sont soixante places qui sont ouvertes dans ce nouveau label; des concurrents qui pourront également engager leurs chevaux dans le très prisé Derby Tropicana, traditionnellement disputé le samedi après-midi.

Avec 630.000€ de dotation globale, cette nouvelle édition du Jumping International de Dinard promet de belles journées de saut d’obstacles. Deux épreuves à 1,45m (CSI 3* et CSI 5*) ouvriront les festivités demain. Les choses sérieuses débuteront vendredi avec une épreuve à 1,55m (CSI 5*) dotée de 62 000 € et une compétition à 1,50m (CSI 3*) dotée de 24 600€ pour terminer la journée. Si le spectaculaire Derby Tropicana (CSI 3*) proposé à 16h30 est LE moment le plus attendu, il ne faudra pas manquer non plus l’épreuve à 1,50m du CSI 5* en prologue, ni la confrontation des meilleurs jeunes chevaux de 7 ans dans un Grand Prix à 1,40m (CSI YH), disputé sur la très belle piste en sable. Dimanche, place aux Grands Prix ! Et il va y avoir du sport puisque pas moins de trois Grands Prix se succéderont sur la piste en herbe du Val Porée. Dès 9h, les cavaliers du CSI 3* tenteront de se départager sur une hauteur de barres de 1,50m. A 12h30, les concurrents du CSI* joueront leur finale dans une épreuve 1,40m. Et c’est à 14h30 que les stars mondiales feront leur entrée en piste pour le Rolex Grand Prix de Dinard (CSI 5*), bouquet final du concours, avec au programme un parcours de 1,60m, dessiné par Jean-François Morand, avec une dotation 300.000€ à la clé.

Côté partants, un beau plateau sera en piste. L'Autrichien Max Kühner sera en piste avec Alfa Jordan et PSG Final, tandis que le Belge Gregory Wathelet montera Eldorado van het Vijverhof et Qualido 3. L'Allemagne sera représentée par Hans-Dieter Dreher sur Berlinda et Embassy II, tandis que l'Israël comptera sur Daniel Bluman, avec Edison et Ladriano Z. Le Suédois Henrik von Eckermann sera en piste avec Cantinero et Newton Abbot alors que la Suisse verra s'élancer Steve Guerdat avec Hannah et Ulysse des Forets, mais aussi Pius Schwizer, avec Balou Rubin R et Very Good de la Bonn. Les Etats-Unis enverront également de sacrés couples puisque Kent Farrington montera Creedance et McLain Ward présentera Clinta et HH Callas. A noter également que la championne olympique Sydney Une Prince fera son retour en France depuis sa vente à l'Américain Katie Dinan, en mars dernier.

Chez les Français, il faudra compter sur Cédric Angot avec Saxo de la Cour et Talent des Moitiers, Nicolas Delmotte avec Ilex VP et Urano de Cartigny, Marc Dilasser avec Cliffton Belesbat et Utah van de Rock, Emeric George avec Chopin des Hayettes et Rocker d'Ysieux, Jérôme Hurel avec Aloha de Presle et Ohm de Ponthual, Pénélope Leprevost avec Valdelamadre Clooney et Vancouver de Lanlore, Edward Levy avec Rebeca LS et Sirius Black, Margaux Rocuet avec Trafalgar Kervec et Vahiné de Biéville, Philippe Rozier avec Cristallo A*LM et Unpulsion de la Hart, Thierry Rozier avec Star et Venezia d'Ecaussinnes, Titouan Schumacher avec Atome Z et Jaqui, ou encore Kevin Staut avec Vendome d'Anchat et Viking d'la Rousserie.