Et Jorphée s'en est allée...
mardi 17 janvier 2006

jorphee
Roger-Yves Bost et Jorphée du Prieur - Ph. D.R.

Extraordinaire jument qui a lancé la carrière internationale de Roger-Yves Bost dans les années 80, Jorphée du Prieur, s’en est allé à l’âge de 31 ans, à la mi-janvier, après une belle retraite coulée dans les prés de Barbizon.

« C’était vraiment une super jument. Je l’avais achetée pendant la finale des 6 ans en 1981 à François Piquemal. Je l’ai montée dès le deuxième jour de cette finale et jusqu’à ses 14 ans. C’est elle qui m’a permis d’accéder au haut niveau » raconte Bosty. Tout jeune, Roger-Yves s’est ainsi surclassé grâce à la qualité de cette fille de Cor de Chasse, née chez Pierre SElliers dans la Somme. Après un titre en junior en 1982, Bosty devient à 17 ans seulement Champion d’Europe Jeune Cavalier en 1983. Il conquiert une nouvelle médaille d’or par équipe en 1984 puis à nouveau deux médailles d’argent individuelle et équipe en 1985 à Donaueschingen et une médaille de bronze à Reims en 1986, toujours en jeune cav.

Cinquième du Grand Prix d’Hickstead, équipière précieuse en CSIO, gagnante de la pré-olympique de Fontainebleau en 1984… elle avait engrangé les succès et les places d’honneur et n’a laissé que des bons souvenirs à Bosty : « Elle avait une grosse qualité de saut, et surtout beaucoup de sang grâce à son grand-père maternel Furioso. Je n’ai jamais voulu la vendre. Elle faisait partie des meubles comme Norton de Rhuys, toujours en forme, et avec qui elle a connu une retraite heureuse, dans les près autour de nos écuries » Jorphée qui avait des difficultés à remplir n’a eu qu’un seul produit par I Love You mais laisse un souvenir impérissable à son cavalier et à ceux qui ont admiré cette puissante rouanne en concours.

Photos de Roger-Yves Bost et Jorphée du Prieur : archives de l'Eperon