Eté du Grand Parquet : Utrillo et Comtesse, les meilleurs des jeunes chevaux

samedi 21 juin 2014 - Île-de-France

  • imprimer

La troisième journée de l'Eté du Grand Parquet 2014 débutait, sous un soleil radieux, par la finale des jeunes chevaux de six et sept ans soutenue par le Haras des M. Si les cavaliers tricolores ne sont pas sur le podium, les chevaux français sont à l'honneur, avec les victoires de Laura Renwick avec le Sf Utrillo de Brève et d' Eiken Sato avec Comtesse Vt Erstsenhof Z.

été 2014 Eiken Sato et Comtesse Vt Erstsenhof Z mars largeL

Béatrice Fletcher

été 2014 Eiken Sato et Comtesse Vt Erstsenhof Z largeL

Béatrice Fletcher

été 2014 Eiken Sato et Comtesse Vt Erstsenhof Z largeL

Béatrice Fletcher

Béatrice Fletcher

Eiken Sato félicité par Grégory Mars, Danièle Mars et Samantha Mars

Eiken Sato et Comtesse Vt Erstsenhof Z

Eiken Sato et Comtesse Vt Erstsenhof Z

Laura Renwick avec Utrillo de Brève

previous video next video

Après avoir couru deux épreuves au barème A (dont l'une au chrono) dont l'une sur la carrière des Princes et l'autre sur le Petit Parquet, l'ensemble des jeunes chevaux  découvrait le terrain d'honneur pour une épreuve avec barrage tracée par Jean Claude Quque et son équipe.  Au menu un panel complet de difficultés, dont la rivière, un double et un triple, sur des cotes de 135 pour les six ans, et de 140 pour les sept ans.

Les six ans

Sur les quatorze finalistes au chrono, c'est la britannique Laura Renwick qui s'impose avec son étalon français, le gris Utrillo de Brève SF (Lauxley de Brève) en un temps de 31"93.  "J'ai Utrillo depuis qu'il a 3 ans. Il a déjà gagné le grand prix des six ans à Maubeuge cette année. C'est un super cheval, il est très facile, rien ne le perturbe, il est à l'aise sur tous les terrains, je pense qu'il va devenir un super cheval, je l'aime énormément".  En seconde position, le cavalier belge Maxime Harmegnies, installé depuis deux ans avec Brice Orsolini, près de Dourdan. Il était associé à Activity 8, mâle Holsteiner fils de Singulord, et boucle un double sans faute en 34"17.(voir interview). La troisième place revient à la suédoise Erika Lickhammer et Désirée VH Marienshof (jument KWPN  fille de Con Air) qui franchit la ligne d'arrivée en 36"29. Basée en Hollande, cette cavalière rendait hommage à sa jument "fantastique depuis le début de l'année, qui a été sans faute dans toutes les épreuves qu'elle a couru, y compris en Autriche voilà deux semaines. C'est une excellente jument". A la suite du classement, les Français Jérôme Hurel (Icarus V't Klavertie Vier, 4ème, suivi de Robin Lesqueren ( Irco), (5ème, et Charles Henri Ferme (Ultime de Rêve), 6ème. 

Les sept ans

Ils étaient près de 70 à s'affronter sue cette finale. Le tour, que certains trouvaient assez difficile pour des jeunes chevaux, aura tout de même permis à 22 cavaliers de se qualifier pour le barrage, au cours duquel douze couples réitèrent le sans faute. Là encore, les Français auront eu la galanterie de laisser le podium aux étrangers puisque le meilleur tricolore, François Xavier Boudant, se classe 5ème avec son KWPN Ciento, étalon fils de Viento Uno avec un chrono de 34"50. La 4ème place revient à la britannique Laura Renwick, décidément en grande forme, en selle sur Heliodor Hybris (Diamant de Semilly). Elle signe un chrono de 33"15. La troisième marche du podium est occupée par la jeune cavalière américaine Abigail Mc Ardle, basée en Virginie, et élève de Kathy Monahan et Henri Prudent, qui ne dissimulait pas sa joie d'avoir accéder à ce classement grâce à un sans faute dans un temps de 33"03 en compagnie de  Tina, (Calvaro). En seconde position, la Belgique, grâce à Gudrun Pateet associée à Sea Coast Diamant Z (Diamant de Semilly). Basée près d'Anvers, cette cavalière professionnelle se consacre au haut niveau avec six chevaux, tandis que ses jeunes chevaux sont pour la plupart confiés à son cavalier. "Il y avait de très bons chevaux dans l'épreuve, car le parcours était assez gros." Gudrun se disait ravie d'avoir choisi l'Eté du Grand Parquet, puisque après sa première participation, en 2013, elle classait son 7 ans Sea Coast Atlantic 4ème de la finale, avant de remporter la finale du championnat du monde des jeunes chevaux de Verden. Le meilleur chrono est signé par le japonais Eiken Sato, en selle sur la jument Comtesse VT Ertsenho Z, fille de Calvaro, propriété des écuries Stephex. Le cavalier nippon, basé en Belgique, était très satisfait de cette grande jument grise née en France, de même qu'une partie de sa cavalerie. "J'aime les chevaux français, ils sont courageux, intelligents, ils ont du sang et beaucoup de moyens".

Résultats complets sur http://www.worldsporttiming.com
 

Béatrice Fletcher

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr