Finales Club : 300 cavaliers à Peuplingues
lundi 28 mai 2018

Finales Club Peuplingues
Le podium de la Club Elite, qui récompense entre autres Camille Rault. © Ph. coll

Pour la première fois, les écuries de Peuplingues, basées près de Calais sur la Côte d’Opale, ont accueilli les finales départementales Club de saut d’obstacles et de dressage. 300 engagés ont pris le départ sur la journée, dimanche.

La Capelle-lès-Boulogne, Hardelot, Saint-Martin-au-Laert, Conteville (62)… Si Lamotte-Beuvron reste un incontournable pour nombre de centres équestres durant la saison, nombreux étaient les clubs du Pas-de-Calais à avoir fait le déplacement, dimanche, pour espérer faire grimper leurs cavaliers sur l'un des podiums du championnat départemental Club. Et pour la première fois, c’est au sein des écuries de la famille Boutroy, à Peuplingues (62), que les gérants ont garé leur poids-lourd. “On essaie de varier les sites, indique Jean-Pierre Congy, président du Comité Départemental d’Equitation, organisateur du circuit et de l’événement. L’an dernier, les finales avaient eu lieu à Meurchin. Pour contenter tout le monde, on a décidé de partir un peu plus à l’ouest du Pas-de-Calais cette fois-ci.” Et pour rassembler cavaliers de saut et de dressage, mieux vaut être bien équipé en termes de terrains. “On a pu créer deux espaces bien distincts : les dresseurs ont à leur disposition deux pistes, l’une pour détendre, l’autre pour concourir, et les cavaliers de saut disposent du manège qui fait office de paddock, et la nouvelle piste de 90x60 accueille les épreuves”, décrit Antoine Boutroy, gérant des écuries. Unanimement, coaches et cavaliers ont d’ailleurs salué les aménagements du site, et notamment cette grande carrière neuve qui accueillera à terme des compétitions amateurs. 

Avec le soleil et la chaleur en prime, la compétition a connu un vrai succès. “Le circuit club est un circuit dynamique, poursuit le président du CDE. Il permet aux cavaliers évoluant au sein des centres équestres de se mesurer, sans avoir forcément besoin d’acquérir un cheval. Certains choisissent de sauter le pas, et c’est intéressant pour les clubs en termes de commerce.” A l’échelle départementale, comme au national, une baisse du nombre de licenciés est pourtant à constater. “Environ 2 à 3%, estime Jean-Pierre Congy. Cela suit peu ou prou la tendance nationale…” “Mais on s’aperçoit quand même que les gens tiennent à leur loisir, notamment sportif, et rognent parfois sur autre chose pour le cheval, constate Antoine Boutroy. Il y a un attachement assez fort à la pratique.” Avec la formation du CRE Hauts-de-France, qui réunit d’ores et déjà les ex Nord/Pas-de-Calais et Picardie, les CDE, et notamment celui du Pas-de-Calais, devraient s’attacher à prendre en charge le planning des compétitions Club.

Côté résultats, c’est Camille Rault qui monte sur la plus haute marche du podium, en catégorie Club Elite. La cavalière représente le club de l’Ecusson, devant Christine Himpens, pour Hardelot, et Juliette Chavalle pour La Capelle. En Club 1, bis repetita pour Camille Rault, qui remporte la victoire devant Philippine Noiret (Hardelot) et Lucie Sabre (La Ferme des Briques). En dressage, le championnat Club Elite est pour Frédérique Thibaut (écurie de la Croix Saint Nicolas), qui s’impose devant Caroline Guy (L’Ecusson) et Caroline Briard (Béthune). En Club 1, Frédérique Thibaut remporte une fois encore la victoire, devant Caroline Briard et Perrine Marant (écurie Gilles Siauve).