Fontainebleau : le Grand Prix Pro 1 pour Nicolas Chuinard
dimanche 22 avril 2018

Nicolas Chuinard
Nicolas Chuinard et Rocki du Quesnay © Béatrice Fletcher

Une semaine après la 18ème édition du BIP, André Bonneau et ses filles avaient à nouveau mobilisé toutes les forces vives disponibles pour proposer trois jours de concours club, amateur et Pro au Grand Parquet.

Plus de 1416 cavaliers avaient répondu présent dans les épreuves Pro et amateurs, et 140 avaient engagé dans les épreuves club. Le Grand Prix Pro 1, épreuve phare du week end, réunissait 64 couples, et se courait en deux manches sur des parcours concoctés par Arnaud Richou. Seuls les quinze meilleurs, dont onze sans fautes, deux cavaliers pénalisés d’un point de temps dépassé, et le quatre points le plus rapide, étaient conviés au second tour. 

La victoire revient à Nicolas Chuinard, en selle sur Rocki du Quesnay, son hongre bai de 13 ans, grâce à un chrono de 43’’84. Le cavalier est basé près de Boissy le Chatel au Haras de Monthomé (77) où une soixantaine de chevaux est accueillie. « J’ai acheté Rocki à 4 ans, je l’ai formé moi-même, c’est un super cheval avec lequel je tourne depuis deux ans sur 140 et 145. » La seconde place est pour Stéphane Leroty, qui boucle également un double sans faute associé à Victorius de Rima, 9 ans, en un temps de 44’’00. « Je me suis régalé, c’est notre 3ème épreuve sur 140 à tous les deux, je l’ai depuis qu’il a six ans, j’ai fait la 130 vendredi, la 135 hier, il n’a pas touché une barre, il est fantastique. » Installé au centre équestre de l’Etoile Blanche à Mennecy (91), Stéphane Leroty est à la tête d’une cinquantaine de chevaux, dont environ 20 propriétaires, et en monte sept ou huit en concours. La 3ème place est pour Philippe Rozier, associé à Unpulsion de la Hart, grâce à un sans-faute en 44’’15. Le cavalier de Bois le Roi avait également qualifié son partenaire olympique Rahotep de Toscane (qui n’a pas pris le départ de la finale) et Sheriff de la Nutria qui termine également sans fautes et se classe 6ème. « J’étais ravi, j’ai emmené six chevaux ce week end, des sept ans, des huit ans, Vinci du Gué, Rahotep qui faisait son retour sur 140, c’était bien de faire un concours à côté de la maison, je repars à New York mercredi rejoindre Rêveur de Kergane et Cristallo qui sont partis directement depuis Bercy.  Ces chevaux- là avaient besoin de sauter, les conditions étaient parfaites, André Bonneau a fait un super boulot comme d’habitude. »

Mélanie Bonneau se disait enchantée de l’ensemble du concours, de la météo particulièrement plaisante, et du public qui avait fait le déplacement. André Bonneau précisait quant à lui que pour 2019, l’ordre des concours sera inversé, le national se déroulera avant le BIP. 

Résultats complets sur https://ffecompet