For Joy van'T Zorgvliet*HDC est de retour en compétition
mercredi 24 avril 2019

Kévin Staut et For Joy van'T Zorgvliet*HDC
Kévin Staut et For Joy van'T Zorgvliet*HDC © Eric Knoll

Entre fin de partenariat, perte de chevaux et retrouvailles : Kévin Staut est au centre des attentions depuis une semaine. Retour sur les derniers mouvements d'écuries du Normand.

Ces derniers temps, Kévin Staut partageait ses journées entre le Haras des Coudrettes pour lequel il monte encore quelques chevaux, ses propres écuries et le Haras de la Chesnaye, géré par Grégoire Oberson. Toutefois, ce dernier a officialisé l'arrêt de sa collaboration avec Kévin hier soir en invoquant "une divergence d’objectifs". Par l'intermédiaire de la Chesnaye, Kévin montait les chevaux de Eddy Sepul : Lorenzo, Edesa's Ikke van Stal Cipa et Edesas's Kzoom van de Wittemoere, Edesa's Ugano de Coquerie, Edesa's Cannary, la monture avec laquelle il prenait part à la finale Coupe du Monde il y a quelques semaines. 

Cette perte et celle de Ayade de Septon*HDC (lire ici) laisse le tricolore un peu en mal de chevaux pour le haut-niveau. Heureusement, il pourra compter à nouveau sur For Joy van'T Zorgvliet*HDC. Le fils de For Pleasure a profité d'un break après le CSI 5*W de Bordeaux et sera à Deauville ce week-end pour y courir quelques épreuves Pro. Kévin Staut devrait tranquillement remettre en route son crack en vue d'une éventuelle participation aux championnats d'Europe de Rotterdam cet été.