GCT : Cascais pour Nicola Philippaerts
dimanche 17 juin 2018

Nicola Philippaerts - H&M Harley vd Bisschop
Avec son puissant gris, le cavalier belge s'impose dans le GP de l'étape portugaise du Global. © ph.Stefano Grasso/LGCT

Clap de fin pour l'étape portugaise du circuit de Jan Tops : samedi, à l'arrivée, c'est le Belge Nicola Philippaerts associé à son hongre de 11 ans, H&M Harley vd Bisschop, qui s'est imposé dans le Grand Prix 160. Il devance son homologue Gregory Wathelet, performant tout le week-end, et l'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar.

Huit cavaliers, hier soir, sont parvenus à se sortir des difficultés mises en place par le chef de piste allemand, Frank Rothenberger. Parmi ces huit couples, une nouvelle fois, le Belge Gregory Wathelet, vainqueur des deux grosses épreuves du jeudi et du vendredi. Mais cette fois, ce n'est pas avec Qualido, mais avec son étalon de 10 ans, Mjt Nevados S, que le Belge a signé un clear round. Parmi les qualifiés pour le barrage, les Allemands Christian Kukuk et Philip Houston, mais également la cavalière israelienne Danielle Goldstein. Du côté des Tricolores, Julien Epaillard parvient à qualifier son étalon de 9 ans Selle Français, Virtuose Champeix, pour la finale au chrono. Malheureusement, le second passage ne réussit pas au Français : avec 22 points à l'arrivée, il termine 8e de l'épreuve.

Le sans faute le plus rapide est ainsi signé Nicola Philippaerts : avec son fabuleux gris H&M Harley vd Bisschop, le Belge sort de piste avec un chrono de 39,57. Soit plus d'une seconde que son homologue Gregory Wathelet, qui réitère également le sans faute, mais en 40,93. A la troisième place du classement, l'Espagnol Eduardo Alvarez Aznar parvient également à accrocher un sans faute, mais en 41,36. 

Beau joueur, Gregory Wathelet était surtout satisfait de la performance de Mjt Nevados S, qu'il menait pour la première fois à ce niveau. "C'est son premier Grand Prix sur ces cotes et je savais qu'il y avait des cavaliers rapides derrière moi. J'ai donc essayé de donner le maximum… Mais je tiens à féliciter Nicola pour sa performance. Et puis, ce week-end a tout de même été formidable pour moi". De son côté, le vainqueur, évidemment satisfait, estimait "qu'il est toujours agréable de parvenir à battre un cavalier comme Gregory…"