GN Lyon : Bosty pour l'avant dernière étape du circuit
vendredi 03 novembre 2017

Roger Yves Bost Sunshine du Phare GN Lyon 2017
Bosty et Sunshine du Phare, vainqueurs de l'étape lyonnaise du Grand National © Gilles Périna

Ce jeudi soir, devant des tribunes partiellement remplies, le Grand Prix du Grand National de saut d'obstacles affichait 63 partants sur un tracé imaginé par Jean-François Gourdin avec les cotes maxi de 1,50 m.

Les trois écuries en tête  à l’issue de la 10e étape lorientaise étaient  bien présentes sur la piste de Lyon pour défendre leur leadership  mais avec écartes qui tenaient dans un mouchoir de poche l’écurie « Mors and More » avec 77 points devançait d’un seul point « Euro Mat-hoover » alors qu’ «Ar Tropig » affichait 74 points. Autant dire que même après l'étape Lyonnaise, rien n'est joué et il faudra bien attendre le dénouement au Mans pour connaitre les vainqueurs. 

Ils étaient 15 couples sans faute qualifiés pour la seconde manche dont Benoît Cernin / Uitlanders du Ter pour le compte de l'écurie en tête du classement provisoire et Julien Anquetin / Quanan Rouge pour « Euro Mat-hoover » mais chacun, bien qu'ayant des chronomètres respectables, fautera une fois. Neuf couples réaliseront le double sans-faute. Pierre Alain Mortier / Uruguay Courcelle (6e) ouvrait le bal mais était immédiatement battu par le Colombien Carlos Lopez et Uhlane de Conde, extrêmement véloces en 38’’28 pour une deuxième place finale. Roger Yves Bost avait qualifié ses deux chevaux et ne courait pour aucune écurie. Il bouclait un tour rapide en 39’’61 avec Tesway de la Batia (4e). Kevin Gauthier pour « Antares Distribution » terminait également sans faute avec Twist de la Butte pour une 7e place, Geoffroy Lecomte Lievaux et Themis des Sarthes assuraient une belle 2e manche pour une 9e place alors que Valentine Belooussoff et Calou, pour le compte du team « Selle Equipe-havens » répétaient le tour parfait en 40’’86 synonyme d’une  très belle 5e place. Un peu moins rapides mais assurant le sans faute, Cédric Le Goff / Typhon de la Cense pointera à la 8e place.

Du grand Bosty !

Les deux derniers couples à se présenter allaient à coup sûr sortir le grand jeu, c’est ce que l’on entendait dire dans les tribunes ! En effet le régional de l’étape Julien Gonin et le champion olympique Bosty font partie des plus rapides (et osés) de la "planète CSO". Julien aura beau solliciter Weraton à chaque obstacle il ne parviendra pas à damer le pion à Carlos Lopez et avec 39’’41 termine sur la troisième marche du podium individuel. Dernier à partir avec sa seconde monture, Sunshine du Phare, Roger-Yves Bost enclenchait le turbo avec un tracé et une audace dont il a le secret enflammant au passage un public tout acquis à sa cause :  en 37’’53 il remporte l’étape Lyonnaise du Grand National

Du changement du côté du classement des écuries 

En ce qui concerne le classement par équipe « Criner Equides » représenté par Pierre Alain Mortier montait sur la troisième marche du podium de l'étape. On retrouvait à la deuxième place Valentine Belooussoff pour le compte de « Selle Equipe-havens » alors que, manifestement très heureux, Julien Gonin et Olivier Robert (0+4 avec Vivaldi des Méneaux) accédaient à la plus haute marche apportant ainsi 12 points supplémentaires à l’équipe « Spring Cheval » qui pourrait bien , après vérification des comptes passer de la 4e à la 3e place du classement provisoire. Dénouement du 10 au 12 novembre prochain au Mans, pour l'ultime étape de la saison 2017 du Grand National.