GP Bourg en Bresse : La continuité dans le changement pour Mathieu Billot

dimanche 21 mai 2017 - Rhône Alpes

  • imprimer

Quand le changement se conjugue avec la continuité, pourquoi s’en priver ? La 27e édition du Jumping International de Bourg en Bresse sur le nouveau site d’Ainterexpo s’est accompagnée du même succès populaire, 10 000 spectateurs pour la soirée de samedi, presque autant pour le Grand Prix dimanche, de la même ambiance festive…. Et du même gagnant pour le Grand Prix du CSI ****, Mathieu Billot/Shiva d’Amaury.

Mathieu Billot Shiva d'Amaury Bourg en Bresse 2017 largeL

Jean-Louis Perrier

Mark Mcauley Miebello Bourg en Bresse 2017 largeL

Jean-Louis Perrier

Alexandre Fontanelle Prime Time des Vagues Bourg en Bresse 2017 largeP

Jean-Louis Perrier

Matthieu Billot et Shiva d'Amaury remportent pour la deuxième fois consécutive le GP 4* de Bourg en Bresse

Marc Mcauley et Miebello

Alexandre Fontanelle et Prime Time des Vagues de retour en pleine forme à haut niveau

previous video next video

Le public toujours au rendez-vous

L’équipe de Bourg Sport Equestres a réussi son pari : le changement de site s’est traduit par un succès grandissant sur tous les fronts. Les compétiteurs sont ravis de trouver des épreuves de différents niveaux, même si quelques carambolages horaires entre les deux pistes ont eu lieu. Le public n’a pas boudé le rendez-vous bien au contraire et les partenaires dans ce cadre plus spacieux ont vu leur investissement récompensé. Le soutien des collectivités locales sans faille est aussi récompensé avec ce jumping qui ne cesse de monter dans la hiérarchie sportive avec la présence de compétiteurs du meilleur niveau. Et le Grand Prix de la ville de Bourg en Bresse sous le regard attentif de Philippe Guerdat en a été la démonstration.

Un tracé sélectif

Le sélectionneur national nous l’avait dit à la fin de la reconnaissance : " Le dernier enchainement oxer sur bidet puis à quatre foulées courtes, un sérieux vertical sur bidet va être sélectif !"

Bien vu, mais avant d’en arriver là, d'autres avaient perdu tout espoir au gré d’un des verticaux de l’enchainement 4-5 ou bien du triple en 6 sans oublier une délicate ligne devant la tribune du public avec l’oxer Delmonte en 8 et un double de couleur pastel , vertical oxer. Dix-neuf couple sortent avec le fatidique "4 points" dont les champions de France Marc Dilasser/Cliffton Belestrat ou Romain Duguet/Twentytwo des Biches ! Cinq seulement sur les 50 partants ont eu droit de rivaliser sur un barrage où audace dans les galopades et agilité dans les tournants, notamment pour prendre l’avant dernier entaient les maîtres mots. Et c’est ni plus ni moins le couple tenant du titre Mathieu Billot/Shiva d’Amaury qui a été le plus habile à ce jeu là !

La belle étape bressane sur la route de Rome

Une performance de bon augure pour le cavalier du Calvados qui prend la route le soir même avec quelques changements dans son piquet de chevaux pour le CSIO de Rome. Il y retrouvera son dauphin, l’irlandais Mark Mcauley. Ce cavalier de 30 ans dont les parents ont aussi monté en compétition est basé en Haute Savoie près de Genève depuis deux ans après avoir passé six ans en Italie. Malgré son expatriation, il est très fier de monter pour son pays et était membre de l’équipe irlandaise gagnante de la Coupe des Nations à Drammen, avant de participer la semaine suivante à celle de Rome avec le même cheval Utchan de Belheme. Mais à Bourg il était associé à Miebello, un cheval suédois appartenant à sa compagne Charlotte Mordasini qui lui a confié le temps de se remettre d’un accident avec une fracture des cervicales.

Le beau week-end d’Alexandre Fontanelle

Dernier à partir de ce barrage, Alexandre Fontanelle a bien tenté sa chance en galopant fort sur le dernier vertical. Le chrono était meilleur, mais Prime Time des Vagues touchait cet ultime obstacle ! Le jurassien a de quoi être heureux du retour en forme après quasi un an d’arrêt du cheval qui lui a permis de faire les premières étapes Coupe du Monde . "Ce n’est que son 4e concours cette année ( Gagnant du GP CSI ** de Mâcon) et bien sûr je serai très heureux de pouvoir revenir en équipe de France ! J’ai aussi une bonne relève avec deux bons 9 ans, et une formidable 7ans" explique le cavalier qui a 26 ans a tout l’avenir devant lui. Le samedi avait en effet vu sa victoire dans le Grand Prix des 7 ans avec Queensland Z, et qui plus est à la barbe d’un certain Steve Guerdat associé à Archange de l’Arc.

Les résultats ICI

A Bourg en Bresse, Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr