Gerco Schröder : « L’attente est longue et difficile »

samedi 22 mars 2014

  • imprimer

Quelques jours après l’annonce de la mise en vente aux enchères des chevaux d’Eurocommerce par Rabobank sur internet, du 4 au 7 avril prochain, Gerco Schröder nous a accordé une interview lors du CSI5* de s’Hertogenbosch. Le Néerlandais espère qu’un mécène lui permettra de conserver son partenaire olympique, London.

cannes 12-Gerco Schröder avec Eurocommerce London largeP

Scoopdyga

Gerco Schröder avec Eurocommerce London

D’abord, comment encaissez-vous la nouvelle ?
C’est un coup dur. C’est vraiment dommage que l’écurie s’arrête aujourd’hui, après tous les bons résultats obtenus ces dernières années. Les problèmes d’Eurocommerce ont commencé il y a longtemps donc on savait que ça arriverait un jour ou l’autre, mais quand le fameux jour arrive c’est quand même difficile.

Jusqu’à cette vente aux enchères, continuez-vous à monter London (Nabab de Reve) et les autres chevaux d’Eurocommerce?
Je ne fais plus de concours, mais c’est moi qui continue à les travailler comme d’habitude aux écuries.

Espérez-vous qu’un mécène achète London et vous le confie ?
Bien sur que je l’espère ! J’aimerais tellement le garder ! Mais je ne peux malheureusement rien faire de plus qu’attendre et de voir ce qui va se passer. Les prochains jours vont sans doute être les plus durs à vivre de ma carrière !

Qu’est-ce que London a de si spécial ?
Il m’a tellement donné (double médaillé d’argent aux JO de Londres et de nombreuses victoires et places d’honneur en Coupes des nations et dans les plus prestigieux Grands Prix, ndla) ! J’avais déjà eu la chance d’avoir d’autres cracks avant lui, comme Monaco ou Berlin par exemple, mais London a vraiment tout. C’est un cheval très complet avec un super mental.

Si jamais vous perdez London, avez-vous un autre cheval prêt pour les Jeux mondiaux FEI Alltech Normandie ?
Pas pour le moment. Si ça arrive, je vais devoir m’organiser, me construire un nouveau piquet de chevaux.

Vous montez toutefois déjà d’autres chevaux que ceux d’Eurocommerce.
Oui, ceux que j’ai engagés ce week-end appartiennent par exemple à des propriétaires de l’écurie que je dirige avec mon frère, Wim, à Tubbergen. Nous avons aussi beaucoup de bons jeunes chevaux. Jusque-là, nous les formions jusqu’à 7 ou 8 ans dans une optique de vente, mais selon ce qui va se passer, on va devoir s’organiser autrement pour en garder quelques uns pour moi, pour le sport.

Propos recueillis par Elodie Mas

  • imprimer

0Commentaires

 | 23/03/2014 11:56
C'est clair qu'il fait partie de ces champions toujours abordables et sympathiques quand on va vers eux. Espérons qu'il trouvera des mécènes !!!
 | 22/03/2014 19:57
Pensées pour Gerco abordé au café à St LO cet automne lors du CSI. Visiblement personnage enjoué, méritant et sympathique. Il faudrait être nombreux pour donner chacun un € à Gerco afin qu'il s'offre LONDON :-) Qui lance la souscription sur le net?


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr