Göteborg : Steve Guerdat au sommet !

lundi 28 mars 2016

  • imprimer

Vainqueur à Las Vegas l’an passé, Steve Guerdat a doublé la mise à Göteborg avec, cette fois-ci en plus, un compteur vierge au terme des trois épreuves ! Le champion olympique a mené Corbinian à la victoire avec une précision et une détermination incroyables. Pénélope Leprévost (0+4) et Simon Delestre (8+0) terminent, eux, 8e et 9e de cette palpitante finale !

goteborg 2016 Steve Guerdat, Harrie Smolders et Daniel Deusser largeL

FEI

Steve Guerdat, Harrie Smolders et Daniel Deusser

Tous les champions ne savent pas partager leur joie et leur émotion au public. Steve Guerdat, lui, le fait toujours. Et en l’ovationnant pendant de longues minutes à la fin de son ultime parcours mais aussi pendant la remise des prix, les 11 000 spectateurs de la Scandinavium Arena le lui ont bien rendu ! Son exploit est en plus de taille car c’est la première fois qu’un cavalier remporte deux années de suite la finale de la Coupe du monde avec deux chevaux différents : Paille de la Roque-Albfuehren’s (Kannan) l’an passé à Las Vegas, Corbinian (Cornet Obolensky) cette fois-ci. Avec en bonus un compteur vierge car le couple n’a fait qu’une seule faute (au barrage de la seconde étape) sur cinq parcours. Alors, le voir exploser de joie et chaleureusement féliciter son cheval avec autant de sincérité ne peut qu’enthousiasmer !

Steve Guerdat : « Corbinian s’est battu pour moi »
« Ce matin, j’étais prêt à donner tout ce que je pouvais mais je n’imaginais pas gagner. Mon objectif était de monter mieux que l’an passé et de ne pas mettre trop de pression sur mon cheval. Mais Corbinian était en super forme. Aujourd’hui, il s’est battu pour moi, nous avons vraiment concrétisé ça ensemble !, s’est réjoui le champion olympique. Je me sens tellement privilégié de monter de si bons chevaux et d’avoir une équipe si forte autour de moi, qui me supporte au quotidien car je ne suis pas toujours facile, mais on travaille tous vers le même objectif ! »
Ses poursuivants n’ont rien pu faire… Les doubles sans-faute, également épatants d’aisance et de maîtrise, de Harrie Smolders et de Daniel Deusser avec Emerald (Diamant de Sémilly) et Cornet d’Amour (un autre Cornet Obolenslky, qui compte trois fils dans les quatre premiers !) leur ont juste permis de conserver leurs places sur le podium. « C’est le premier championnat d’Emerald et il a prouvé toute sa compétitivité. Il met tellement d’énergie dans chaque saut que j’essaye juste de lui rendre les choses les plus faciles possibles », a souligné le Néerlandais, qui, grâce à cette 2e place espère cette fois-ci avoir mis un pied dans l’équipe pour les JO de Rio. « Cornet a été fantastique. Cette stupide faute le deuxième jour nous coûte très cher mais je suis heureux de cette 3e place », a commenté le vainqueur de l’édition 2014, à Lyon. A cause de sa faute sur la sortie du double de bidet en première manche, Marcus Ehning doit, lui se contenter de la 4e place avec Cornado-NRW, mais l’Allemand, qui a été un des chouchous du public avec l’Australien Chris Chugg (10e avec une 8 ans (!), Cristalline, dont les sympathiques effusions de joie après chaque parcours ont conquis la foule), a bouclé la compétition avec un énième sans-faute de démonstration !

Simon Delestre : « un très bon sentiment quand même »
Les Bleus, eux, quittent la Suède avec des sentiments mitigés... C’est en fait sur la deuxième épreuve de samedi soir que Pénélope Leprévost (8e) et Simon Delestre (9e) ont perdu leurs chances de podium car, même s’ils avaient signé un double sans-faute aujourd’hui, ils n’auraient pas pu remonter mieux qu’à la 4e place car les leaders n’ont pas craqué. La bonne nouvelle c’est que Vagabond de la Pomme (4+0) et Qlassic Bois Margot (8+0) ont, une nouvelle fois, prouvé qu’ils étaient des chevaux de championnat. Tous les deux ont bien sauté de bout en bout. « For Joy (4+8 aujourd’hui, ndla) a aussi montré qu’il pouvait faire un championnat. A un peu plus de quatre mois des JO, nos trois meilleurs cavaliers au classement mondial ont deux chevaux capables d’y participer. C’est réconfortant, a confié Philippe Guerdat, partagé entre l’immense joie pour son fils et la déception pour ses ouailles, pour qui il s’investit aussi tellement. S’ils avaient été devant, Pénélope et Simon auraient aussi été capables de ne pas craquer, d’autant que les deux chevaux étaient au top de leur forme. Mais ce n’est pas pareil quand on fait la course derrière… Quand le sans-faute peut permettre de rester ou de monter sur le podium, il y a ce petit plus, cette petite hargne, qui fait qu’on monte à 120 % au lieu de 100 ou 110 %. »
Après coup, Simon Delestre réagissait d’ailleurs avec philosophie... « J’ai encore eu très bon sentiment aujourd’hui. En première manche, Qlassic s’est dépêché à l’entrée du double et sa faute l’a saisi, du coup il s’est précipité également sur la sortie et a refait une barre… Il était tellement bien que ce score est lourd au final, une seule faute aurait été plus juste compte-tenu de son parcours, même si 4 ou 8 points ne changeaient pas grand-chose au classement final… Ce sont des fautes de concours mais il n’a pas baissé de pied. En seconde manche, il était d’ailleurs aussi frais, souple et disponible qu’en première. J’aurais évidemment préféré monter sur ce podium, mais je ne suis pas déçu de la manière dont le cheval s’est comporté. Il va avoir quelques semaines de repos avant de reprendre à Hambourg et La Baule. Mon objectif est désormais de préparer au mieux Ryan et lui pour les JO de Rio. »

A Göteborg, Elodie Mas

previous video
next video
Horse Telex
La base de données du cheval
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer

0Commentaires

Emmanuel J | 29/03/2016 10:52
Ce résultat exceptionnel de la production de Cornet accrédite la valeur des nouveaux indices Horse Telex, sur laquelle nous (L'Eperon) avons publié une étude dans le numéro d'avril...
ERIC F | 28/03/2016 19:12
Rare de voir l'hyper domination mondiale de la production d'un étalon, mais force est de constater que les Cornet Obolensky sont exceptionnels


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr