Grand Régional Rodez : Victoire d'Eric Laguarrigue, amateur éclairé

mercredi 22 juin 2016 - Midi-Pyrénées

  • imprimer

Le Grand Prix à 1m35 de l'étape Grand Régional de Rodez a vu la victoire d’Eric Lagarrigue, qui succède à Harold Boisset vainqueur en 2015.

Eric Lagarrigue et R. alias Monolino largeL

JUMP'AVEYRON

Eric Lagarrigue et R. alias Monolino

Si le cavalier court sous licence amateur on peut le qualifier d'amateur éclairé ! En effet Eric est un véritable professionnel qui allie élevage, centre équestre, coaching et commerce. Il est installé au Haras d'Acoeur à Villefranche de Rouergue. Le cheval avec lequel il a remporté cette épreuve, R. alias Monolino (KWPN par Monaco), présente lui aussi une particularité, il est âgé de 18 ans. « Je l'ai acheté en décembre dernier, il était alors en Charente et avait tourné auparavant à l'étranger, en particulier au Brésil. C'est un cheval qui a une santé remarquable, il a été super bien entretenu n'a aucune blessure, des pieds parfaits... et il est entier. Cette année je n'ai inséminé que mes propres juments et celles des éleveurs avec lesquels je travaille depuis longtemps (Elevage du Batut et Elevage du Causse) et avec lesquels nous sommes réellement partenaires. Nous choisissons ensemble des croisements et des chevaux à garder. R. a gagné 3 Grands Prix 1m35 à la suite et bien qu'on me le demande pour la reproduction, je vais privilégier les sorties en épreuve. »

Le parcours de Bertrand Renaud comportait de nombreuses difficultés et seuls 7 couples en sont venus à bout sans faute et dans le temps...  Le chef de piste languedocien lui même, qui avait troqué sa casquette pour celle de compétiteur, fautait sur son tracé sur son bon Scott d’Aliona. Thibaud Pomares, qui écopait d'un point de temps dépassé avec Sirius du Granit (1er sans faute passé en n°8), laissait croire que le temps était court... Avec son 2ème cheval Uranie d’Engandou il rectifiait le tir. Mais son barrage un peu haché lui cause une faute Très joli parcours d’Aurélien Leroy qui avait engagé 3 chevaux dans l’épreuve, et un double parcours sans pénalité pour Rhexia de Petra qui lui permet d'empocher la 3éme place. Jérome Maurel vainqueur de la 130 du samedi devant Thibault Pomares et l’Aixois Sylvain Poncet est deuxième de ce Grand Prix.

Ce concours était placé sous le signe de la convivialité, comme le souhaitent les organisateurs. Un accueil hors du commun, le repas offert à tous le premier soir, apéro tous les soirs, des repas typiques : soupe de fromage, poule farcie, cochon à la broche, aligot... et surtout les tripoux le dimanche matin ! Cette bonne ambiance a bien aidé lorsque les conditions météo ont contraint à un changement de piste. "On a ici la chance d’avoir de nombreuses pistes et nous avons rapidement trouvé une solution de substitution, commentait Bertrand Renaud.  Il y a eu un grand mouvement de solidarité des cavaliers lorsque nous avons dû déménager le parc d’obstacle de la piste en herbe vers celle en sable, et alors que nous pensions prendre une petite heure de retard nous avons réussi à commencer le Grand Prix à l’heure."

Sébastien Ardon et l’ensemble des bénévoles de l’association Jump’Aveyron louent les installations à la ville une fois par an pour organiser ce concours, étape du Grand Régional Midi Pyrénées. "Nous sommes des compétiteurs et notre démarche a été de nous demander qu’est ce qui nous plaît dans un concours et qu’est ce qui ne nous plaît pas ? A partir de là nous essayons de faire au mieux pour pouvoir satisfaire le plus grand nombre. Il y a des épreuves pour tous les niveaux de 90cm à 1m35, ainsi que des cycles libres jeunes chevaux. Cette année nous avons mis une dotation importante (6 000 €) dans le Grand Prix pour attirer les Pro... et ils étaient 40 engagés auxquels se sont ajoutés 3 engagements terrain. Il y avait 1200 engagés sur en tout." Un concours duquel tous les cavaliers classés sont repartis avec des cadeaux

Le petit plus, les plaques ici ne sont ni en plastiques, ni en métal, ni en bois mais en ardoise, une spécialité régionale. "Des plaques que l’on n’a pas envie de jeter et qui font des dessous de plats originaux" remarquait Jérôme Rousselle, 5ème du grand Prix et qui en a eu plusieurs à ajouter à sa collection. C’est Thibaud Pomares qui repart avec le trophée de meilleur cavalier Pro du concours et la trottinette électrique qui allait avec. La famille Pomares était aussi à l’honneur en amateur avec Romane, la petite sœur, qui remportait le Grand prix Am2 et le Grand Régional.

Danielle Para

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr