Guillaume Foutrier : “ Tchin est vraiment une chouette jument ”
mardi 14 février 2017

Guillaume Foutrier
Guillaume Foutrier © www.scoopdyga.photo

Vainqueur du GP2* à Oliva le week-end dernier, avec sa bonne Tchin de la Tour, jument de 10 ans par Chin Chin, Guillaume Foutrier commence bien sa saison. Il livre ici ses impressions sur son début de séjour en Espagne et son programme pour la suite

“Le premier jour, la jument s’est classée 2e de la 140 sur la piste en herbe et a gagné la ranking du 2e jour, indique le cavalier. En fin d’année dernière, elle était également restée sur une bonne performance en remportant la 140 du dernier jour au CSI3* de Rouen. Sur 9 parcours, Tchin s’est classée huit fois. Elle fait preuve d’une régularité étonnante. A Oliva, elle est repartie d’entrée de jeu, prenant bien conscience des hauteurs et faisant preuve d’une vraie coopération. Dans le Grand Prix, il y avait 20 barragistes. J’ai utilisé les qualités de la jument, notamment sa grande amplitude, et c’est passé. De façon générale, elle est très à l’aise sur les grandes pistes. Tchin est vraiment une chouette jument”.

Guillaume Foutrier est descendu chercher le soleil d’Oliva avec 10 chevaux. “Ici, il y a tout ce qu’il faut pour travailler, le climat agréable, la plage, d’excellentes pistes, de vrais parcs d’obstacles et des parcours bien conçus, indique Guillaume.Je resterai à Oliva jusqu’au 26 février et j’enchainerai ensuite avec le Grand National et le CSI2* de Royan”. Parmi les montures du Nordiste, Azur de Lannay (Diamant de Semilly), gagnant du Grand Prix des 7 ans la semaine dernière sur cette même piste espagnole. “J’ai également un bon 8 ans, Spike Vd Withoeve Z (Sting Van de Withoeve) qui est 2e le premier jour d’une épreuve 135 et Tampa Alia (Untouchable M),10 ans, qui s’est classée deux fois en 130-135, 3e et 2e, dans le cadre du 2*”.

La saison 2017 se présente ainsi sous les meilleurs auspices pour le cavalier qui fixera ses objectifs en fonction des prochains résultats. “On verra déjà entre Oliva et Royan la façon dont évolue chaque cheval, indique Guillaume. Il faudra répéter pour obtenir de la constance. L’idée, ensuite, c’est d’augmenter le niveau de performance sur les 2 et 3*, notamment avec Tchin”. Isperado, le cheval avec lequel Guillaume Foutrier remportait le GP2* de Paris début décembre, a été vendu au Mexicain Francisco Pasquel. “C’était un cheval très sympa, qui avait enchaîné les performances, indique Guillaume. Mais j’ai quelques bons 8 ans qui devraient bien évoluer et pouvoir accéder aux épreuves 145 en seconde partie d’année”.