Guillaume Foutrier vainqueur à San Giovanni
dimanche 09 avril 2017

Guillaume Foutrier
Le Nordiste signe une très belle performance ce dimanche à San Giovanni. © Photo Sylvia Flahaut (archive)

Après une belle entrée en matière à Oliva il y a quelques semaines, Guillaume Foutrier et sa toute bonne Tchin de la Tour confirment à San Giovanni : ils s'emparent ce dimanche du Grand Prix du CSI3*.

56 couples étaient au départ du Grand Prix du CSI3* de San Giovanni ce dimanche. Une épreuve qui se courrait en deux manches, avec deux reconnaissances distinctes. Le quart des meilleurs partants de la première manche était ainsi repris en seconde phase. A l'arrivée, seuls six couples sont parvenus à boucler les deux parcours sans faute leur permettant d'accéder au classement. Parmi eux, le Nordiste Guillaume Foutrier, descendu en Italie pour deux semaines, avec sa toute bonne fille de Chin Chin, Tchin de la Tour. "Je suis reparti en numéro 7, je crois, explique le cavalier. La jument était plutôt en confiance, elle avait terminé deuxième, vendredi, de la première épreuve ranking 145". En dépit d'un double situé en numéro 12 et "pas évident" selon Guillaume, le Nordiste joue le chrono en utilisant la grande amplitude de sa jument. "Elle aime bien les grands terrains, elle y est particulièrement à l'aise, explique-t-il. Quand il faut jouer le chrono, j'utilise ses qualités et je joue sur les contrats de foulées. Elle a une grande action et je peux gagner des secondes dans les lignes". Avec un chrono de 40,14 dans la deuxième manche, le Tricolore s'impose ainsi devant l'Allemand Hans-Dieter Dreher, associé à Cool and Easy (Contender), qui termine en 40,54 secondes. A la troisième place, également double sans faute, se hisse le Belge Wilm Vermeir et Gentiane de la Pomme, victorieux de l'épreuve 145 de vendredi également avec sa fille de Schindler de Muze.

"Tchin, peut-être dans le 4* de la semaine prochaine"

La semaine prochaine, Guillaume Foutrier engagera sa fille de Chin Chin dans le CSI4* de San Giovanni. "Je ne sais pas encore quel cheval participera au Grand Prix, mais il y a une possibilité pour que ça soit Tchin, indique le Nordiste. Tant que les choses se passent bien, il faut essayer. La jument est en confiance, elle est à l'aise et facile sur les grandes pistes telle que celle de San Giovanni. Elle a vraiment un bon potentiel, du respect et, à chaque fois qu'elle est au barrage, elle gagne l'épreuve... Aujourd'hui, elle a vraiment bien sauté". De quoi laisser espérer de bons résultats à venir ! Quant au naisseur et propriétaire de Tchin, Alain Calais, il est évidemment aux anges : "c'est de nouveau une très grande satisfaction, avec la manière, facilité et décontraction. Le couple est toujours en progression, bravo à Guillaume!"