Hold up américain au Jumping de Valence
dimanche 19 août 2018

Spencer Smith et Theodore Manciais CSI 4* Valence 2018
Spencer Smith et Theodore Manciais © Jean-Louis Perrier

La première semaine du Jumping de Valence qui va se poursuivre avec un CSI***** a vu une belle domination de la délégation américaine, très en force sur le site haut de gamme du Haras des Grillons. Après la victoire de Laura Hite dans le GP du CSI **, c’est le jeune Spencer Smith qui s’impose dans le GP du CSI **** devant sa compatriote Katherine Dinan.

Pour conclure le premier grand week-end de compétition dans le magnifique site des installations de Sadri Fegaier, on aurait pu rêver d’un meilleur scénario que celui d’un grand prix sans barrage ! D’autant qu’avec l’ouverture par un sans faute parfait de l’américain Spencer Smith avec le SF Theodore Manciais, le pronostic d’une huitaine de sans faute donné par Olivier Robert qui avait fait le commentaire du tracé, et par le chef de piste lui-même Uliano Vezzani, semblait jouable ! Mais il n’en a rien été, et à trop vouloir distiller les difficultés entre choix de contrats de foulées et les couleurs souvent très claires des obstacles dans cet écrin blanc sous le soleil, le chef de piste italien a posé un sérieux problème aux cavaliers !

Les embuches commençaient dès la première ligne avec un gros oxer en 3, Max Thirouin en fera les frais avec sa bonne Utopie Villelongue pour une 6e place au final, suivi d’un double très fautif, où Tiffany Foster perdra ses chances de victoire pour le 4e rang, Brighton signant le meilleur chrono des douze couples sortant avec une faute. Pour d’autre comme Simon Delestre/Filou Carlo Zimequest, 8e, c’est l’un des deux oxers jaunes s’enchainant en 8 et 9 qui a été fatal, tandis que d’autres peinait sur la dernière ligne, avec en 11 une palanque assassine pour beaucoup, suivie en 12 à trois foulées d’un gros oxer sur bidet avant l’ultime vertical de palanques. Toutes ces difficultés ont incité Aldrick Cheronnet a joué la sécurité en soignant ses courbes avec Atlantys by Wisbecq, un pari risqué en cas de faute mais gagné car l’aquitain écopait juste de deux points de temps le mettant devant les couples fautifs. Ouvert avec un sans faute pour la bannière américaine, l’épreuve a bien failli se solder de la même manière sauf que le très beau tour de Katherine A.Dinan avec Dougie Douglas était aussi entaché de temps dépassé ! C’est donc une victoire sans appel pour Spencer Smith, 21 ans, élève d’Eric Lamaze qui est co-propriétaire avec lui de Theodore Manciais sous sa selle depuis un an. Originaire de Wellington où ses parents, eux aussi compétiteurs, ont une écurie, il est pour la première fois en Europe depuis juillet, et enchaine les succès : la semaine dernière il remportait avec son SF le GP ** de Valkensward, ce qui a décidé Eric Lamaze à lui faire passer le cap supérieur à Valence ! La veille, l’hymne américain avait déjà salué une première pour Laura Hite, gagnante du GP du ** au terme d’un barrage à dix où les deux français Simon Lorrain/Quavarroti Val Fleuri et Romain Lavigne/Pharaon Belle Menee, gagnant de la première qualificative, ont du se contenter des 5e et 7e rangs pour une faute au barrage.

L’Europe compte sur l’arrivée pour le CSI***** de quelques grand noms comme Harrie Smolders, Daniel Deusser ou Kévin Staut, pour revenir en force

Les résultats ICI