Hubert Bourdy est parti...

mercredi 25 juin 2014

  • imprimer

Triste nouvelle ce mercredi matin que l'annonce du décès , à l'âge de 57 ans, d'Hubert Bourdy qui fut l'un des grands cavaliers de saut d'obstacles français, médaillé de bronze par équipe aux Jeux olympiques de Séoul et Barcelone, double médaillé aux championnats du monde de Stockholm

Hubert Bourdy et Centino du Ry largeL

www.scoopdyga.com

bourdy -cosinus largeP
arnhem bourdy content largeP
bourdy-toulon largeL
Hubert Bourdy et Philippe Leoni largeL

Jean Louis Perrier

bourdy-centino largeL

Scoopdyga

Hubert Bourdy et Centino du Ry

Hubert Bourdy - Ph. Cosinus Prod

&copy Pierre Costabadie

Hubert Bourdy et Toulon - Ph. J.L. Perrier

Hubert Bourdy et Philippe Leoni

Hubert Bourdy et Centino du Ry

previous video next video

Originaire de la région champenoise, ses débuts l'avaient mené entre autres chez Patrick Pierre près de Troyes puis chez Guy Martin. Depuis 1989, il était installé à la Grange Blanche à Marlieux dans l’Ain . Hubert Bourdy était titulaire d'un palmarès impressionnant aux côtés des Navet, Robert, Durand, Cottier.... médaille de bronze par équipes aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 avec Morgat et à Barcelone en 1992 avec Razzia du Poncel, médaille de bronze en individuel et d’or par équipes au championnat du Monde à Stockholm en 1990 avec Morgat, vainqueur du Grand Prix Coupe du Monde de Bordeaux, 7ème des championnats d'Europe 2001 à Arnhem avec Helios...Bon vivant, formidable cavalier et détecteur de chevaux hors pair, il était un "personnage".
Nombreux sont les cracks qui sont passés dans ses écuries avant d'évoluer avec d'autres cavaliers talentueux à l'instar de Cyrenaika, Flèche Rouge, Olympic ou encore le dernier en date Centino du Ry désormais avec Olivier Guillon...Hubert Bourdy avait arrêté la compétition en 2009 et se consacrait depuis pleinement à ses activités de marchand de chevaux dans lesquelles il excellait aussi.
Malgré la maladie qui le touchait, Hubert Bourdy était encore présent sur les terrains récemment aux finales coupe du monde de Lyon et il y a trois semaines au CSI**** de Bourg en Bresse. Bien au delà de sa région Rhône-Alpes et de la France, c'est un grande vide qu'il laisse dans la communauté équestre internationale.
La rédaction de Cavadeos s'associe à la douleur de ses proches et de sa famille à qui elle adresse toutes ses condoléances

Hommages  :

Marcel Rozier, entraîneur :"Il a fait partie de mon équipe quand j'étais entraîneur de l'équipe de France. C'était un garçon qui avait beaucoup d'humour et un bon esprit d'équipe.Il mettait l'ambiance dans l'équipe. Et on pouvait compter sur lui en Coupe des nations car il était calme, froid, et il ne faisait pas beaucoup d'erreurs dans ses parcours. Très attachant, il avait beaucoup de talent et c'était un vrai homme de cheval. Il a vraiment marqué le sport."

Marcel Delestre, entraîneur : "J'ai vécu avec lui car quand il venait en concours, il logeait à la maison. C'était un mec super. J'aimais son intelligence de tout, des chevaux évidemment, mais aussi du commerce et de la vie. Et c'était un top cavalier."

Sophie Dubourg, DTN : "Qu'il parte aujourd'hui, au premier jour des test-events de saut d'obstacles, c'est tout un symbole. Beaucoup d'émotion pour toute la famille du sport qui est réunie. Cela nous permet de penser fort à lui. Les cavaliers et les chefs d'équipe du monde entier ont tous un mot gentil pour lui. Cela prouve une nouvelle fois sa renommée internationale."

Aymeric de Ponnat, cavalier : "Je garde le souvenir d'un grand technicien et champion. Quelqu'un qui avait la joie de vivre. Et un grand homme de cheval avec lequel on pouvait parler"

Roger-Yves Bost, cavalier : "Je l'ai toujours connu, de ses débuts en Grand Prix à notre titre de champion du monde paré quipe à Stockholm. C'était un super coéquipier : décontracté et toujours de bonne humeur, capable de monter n'importe quel cheval. Il avait une super technique. Il était toujours en train de rigoler mais à la fois très professionnel. Un grand cavalier et marchand de chevaux. Cette nouvelle nous attriste tous."

Patrice Delaveau, cavalier : "Il faisait déjà partie des meilleurs Français quand j'ai démarré en équipe de France. Il était toujours en train de faire le "con" mais il était incroyablement doué à cheval. Il avait le sens, une équitation super fluide. Très bon dresseur, il montait toujours avec des embouchures simples. Il avait la même finesse à cheval que dans son langage. C'était un type brillant. En plus d'être un très bon cavalier, c'était un découvreur de chevaux et un grand marchand. S'il n'avait pas été dans les chevaux, il aurait sans doute été homme d'affaires"

Philippe Guerdat, entraîneur : " On s'est connus jeunes. C'était un ami. On a passé des moments fantastiques. C'était un super cavalier mais aussi un gars qui aimait la vie. Un grand homme de cheval"

Guy Martin  : "J’ai rencontré  Hubert  lorsqu’il venait de monter son écurie  près de Troyes.  J’avais remarqué  un gars doué qui  galérait avec sa femme  et leur bébé . Je lui ai proposé de travailler pour moi et ils sont arrivés  aux écuries en 80 , ça a duré 6 ans  et lorsqu’il a été installé à son propre compte nous avons continué de travailler ensemble, et c’était encore le cas ces mois derniers.  Hubert était vraiment quelqu’un d’exceptionnel , même face à la maladie ! Je ne l’ai jamais entendu se plaindre, il arrivait même à en plaisanter ! En mars nous nous sommes retrouvés quelques amis pour fêter son anniversaire, et je peux vous dire que malgré la maladie , il n’a pas gâché la fête !  Il nous donne une formidable leçon d’optimiste !  Même si on s’attendait à cette fin inéluctable,  je suis sous le choc, c’est un vide énorme !"

La cérémonie se déroulera Lundi 30 juin a partir de 15h  au Crematorium des Pompes Funebres Comtet à Bourg en Bresse ( 1269 rte de Paris 01440 Viriat ).

Son ami, Philippe Leoni suggère "Pour les obsèques d'Hubert Bourdy , plutôt que d'envoyer des fleurs pour votre soutien . Comme Hubert l'aurait souhaité, Charles ,Laure et moi souhaitons collecter des fonds pour l'Association Petits Princes qui fait un travail très important." Participation sur  http://www.alvarum.com/philippeleoni 

C.F. / E.M.

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer

0Commentaires

CHRISTOPHE G | 25/06/2014 20:40
C'est le dernier saut de ce grand sauteur!. Au revoir
 | 25/06/2014 16:38
Il avait du talent. Fallait le monter son JUNIPERUS et il en a gagné avec
 | 25/06/2014 14:49
Quelle réaction médiocre et hypocrite de la DTN qui devrait relire les articles et réactions sortis en février 2013 quand Hubert Bourdy avait été pressenti pour être entraîneur de l'équipe de France.
Florence D
BORIS G | 25/06/2014 09:58
Merci à toi , Hub, pour l'énergie, l'humour, l'intelligence et le talent que tu nous a fait partagé.. rare !!


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr