Hugo Simon raccroche
mardi 07 mars 2017

Hugo Simon et E.T.
Hugo Simon et E.T FRH © Scoopdyga.photo

Le vétéran autrichien, triple vainqueur de la Coupe du monde, n’a plus monté en CSI depuis octobre et il décide de raccrocher ses bottes. A 74 ans et demi, tout de même!

Il s’est fait un nom en changeant son passeport allemand contre celui, autrichien, de sa grand-mère, afin de participer aux JO de Münich, où il s’est classé 4e avec le gris Lavendel, et en étant souvent au pied du podium olympique (4e en 1972, 5e en 1976, 4e en 1996)… Sauf aux Jeux de remplacement de 1980 à Rotterdam, où il triompha avec Gladstone, et aux JO de Barcelone, où, enfin, il put grimper sur le podium, en aidant puissamment l’Autriche à décrocher, à trois cavaliers (!), la médaille d’argent par équipe, juste devant la France.
Et Hugo Simon est devenu une légende en étant le premier vainqueur de la finale de la Coupe du monde en 1979 à Göteborg et en remportant surtout trois finales (1979 et 1997 à Göteborg, 1996 à Genève), ce qui fait de lui un des quatre cavaliers de l’histoire à avoir réussi pareil exploit, avec Rodrigo Pessoa, Meredith Michaels-Beerbaum et Marcus Ehning. Deux de ses finales ont été gagnées après barrage (1979 et 1996) et les deux dernières avec le fameux petit E.T., qui s’adjugea aussi la Triple Crown en 1998 (Monterrey, Cannes et Aix-la-Chapelle) et tant de Grands Prix.
Une légende aussi par son insatiable appétit de victoires, sa combativité, son punch (« Turbo Hugo », son surnom!) et son incroyable longévité. Même l’Australien volant Kevin Bacon n’avait pas réussi à prolonger sa carrière internationale jusqu’à 74 ans et demi. Né le 3 août 1942, Hugo Simon a disputé son dernier Grand Prix international lors du CSI 2* de Wiener Neudstadt (AUT), en octobre dernier. Une épaule démise en 2012, le sternum fissuré et un poumon touché en 2013 en Chine: il en fallait plus pour le faire arrêter! Mais, après des hésitations, il a finalement raccroché ses bottes cet hiver, vendu ses chevaux de concours et mis fin à ses fonctions d'entraîneur de l'équipe autrichienne de saut d'obstacles.
Freddy est désormais monté par  l'Autrichien Hans Frischeis et C.T. a été vendu à l’Allemande Tina Deurer.