Ingmar de Vos: " Les athlètes et les chevaux en compétition dans les événements GCL ne seront pas sanctionnés mais..."

mercredi 09 décembre 2015

  • imprimer

Si la bataille entre la FEI et le Global Champions Tour se poursuit, la FEI est obligé d'autoriser les cavaliers à participer à la Global Champions League en suivant l'ordonnance de l'Autorité belge de la concurrence

Ingmar De Vos FEI President FEI Sports Forum 2015 largeL

FEI

Ingmar De Vos, le président de la FEI

C'est désormais acquis, la Fédération équestre internationale (FEI), a confirmé publiquement que les cavaliers auront la liberté de participer à la nouvelle compétition par équipe : la Global Champions League (GCL), dont le lancement est prévu en 2016. L'Autorité belge de la concurrence (ABC) a déjà ordonné à la FEI de communiquer, sous peine d'amende, à ce sujet formellement et publiquement avant le 31 août. L'instance ayant rejeté la demande de " clause d'exclusivité " de la FEI, permettant ainsi le lancement de la GCL.

Les informations publiées précisent que "Aucun athlète ni aucun cheval ne peuvent être suspendus ou sanctionnés en raison de leur participation à une compétition organisée par la Global Champions League ". Ce texte se trouve désormais sur le site Web de la FEI (http://www.fei.org/news) et sur http://www.fei.org/fei/about-fei/fei-update/2015 (sous forme de lettre d'information de mise à jour de la FEI). 

S'appuyant sur le Longines Global Champions Tour (LGCT), la GCL permettra à des équipes de 2 cavaliers (sous l'égide d'un sponsor) de s'affronter tous les vendredis dans les 15 destinations du LGCT.  Scott Brash se dit ainsi " convaincu que l'année prochaine, avec le lancement de la nouvelle compétition par équipe, la Global Champions League, sera incroyablement enthousiasmante et positive pour notre sport. Ce que Jan [Tops] a déjà réussi à ce stade est phénoménal et sa vision est absolument incroyable. Il va sans dire que la LGCT doit être l'une des principales séries de saut d'obstacles et bénéficier du respect à long terme, tandis que son expérience et sa passion indiquent qu'il agit toujours dans le meilleur intérêt de notre sport et de toutes les personnes impliquées." et explique: "Des cavaliers pourront faire partie d'une équipe composée de personnes avec lesquelles ils n'auraient normalement jamais pu unir leurs forces. C'est unique. Parmi les aspects très positifs de ce nouveau concept, des perspectives différentes vont s'ouvrir pour les passionnés, un nouveau public sera au rendez-vous, la barre sera réellement plus haute en termes de possibilités dans le saut d'obstacles, nous permettant ainsi de hisser notre profil au niveau de sports dominants, tels que la Formule 1 et le football."

Kent Farrington, Rolf-Göran Bengtsson, Luciana Diniz, se sont tous prononcés en faveur de cette nouvelle formule. Rappelons qu'en juin 2015, la GCL avait porté plainte auprès de l'ABC, en faisant valoir que la FEI violait les règles du droit de la concurrence en utilisant ses règles pour empêcher les cavaliers de participer à des événements non homologués par la FEI et en faisant joué une " clause d'exclusivité ".  L'ABC avait alors donné raison à Jan Tops et à son Global et ordonnait à la FEI de suspendre sa clause d'exclusivité à l'égard de la GCL dans l'attente d'une enquête sur la plainte de la GCL, autorisant ainsi le lancement de la GCL en 2016.

En octobre, la cour d'appel de Bruxelles saisie par la FEI donnait de nouveau raison au Global Champions Tour et rejetait la demande de la FEI de suspendre les mesures provisoires. Rien ne semble donc arrêter la mise en place du circuit en 2016, pourtant le 3 décembre, le président de la FEI Ingmar De Vos, confirmait que la position de la FEI sur la Ligue des Champions mondial (GCL) demeurait inchangée et que la Fédération continuerait à lutter contre la décision de l'Autorité belge de la concurrence (BCA) avec tous les moyens légaux. "Le GCL est toujours un événement non autorisé qui n'est pas approuvé par la FEI, et nous sommes toujours à la recherche d'une annulation complète de la décision", a déclaré Ingmar De Vos avant de poursuivre "Comme le conseil d'administration international nous l'a demandé, nous avons bien sûr respecté la décision de la Cour et publié une déclaration attestant que les athlètes et les chevaux en compétition dans les événements GCL ne seront pas sanctionnés. Mais je veux qu'il soit absolument clair, ce sont des mesures provisoires et nous continuerons à nous battre. Aucune décision n'a encore été prise sur le fond de l'affaire."

Solene Lavenu avec communiqué de presse

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr