Jamais deux sans trois pour Harold Boisset
vendredi 24 août 2018

© Sportfot/Jumping International de Valence

Les tricolores ont démarré ce second week-end du Jumping International de Valence en fanfare ! Sur les six épreuves de la journée d'hier, cinq ont fait retentir la Marseillaise sur la piste du Haras des Grillons devant un public plus que ravi.

Les couples français ont particulièrement brillé hier en remportant toutes les épreuves du CSI 2* et celle du CSI U25. L'épreuve à 1,20m revient à Vincent Mourier, celle à 1,30m à Olivier Perreau, celle à 1,40m à Laurent Guillet et celle à 1,40m, épreuve réservée aux moins de 25 ans, au jeune et prometteur Romain Dreyfus. Moment très attendu de cette compétition, l'épreuve d'ouverture CSI 5*, un épreuve à 1,45m, a tenu le public en haleine faisant espérer une victoire française jusqu'à l'arrivée du Brésilien Pedro Junqueira Muylaert qui rafle la première place avec brio.

La grosse épreuve du jour, à 1,50m, a donné lieu à une nouvelle victoire du Montpelliérain Harold Boisset, toujours en selle sur sa fidèle T'obetty du Domaine. Ces derniers ont été les plus rapides à boucler leur parcours dans cette épreuve au chronomètre, avec un temps de 66,65 secondes. "Ma jument est fantastique sur ce terrain, je pense qu'elle se plait ici ! Elle a une fois de plus très bien sauté. Mon objectif avec elle cette semaine, c'est le Grand Prix. Je pense que ça va être plus difficile, mais elle est tellement en forme en ce moment que je pense que nous avons une chance." La cavalière italienne Gulia Martinengo Marquet, avec Verdine SZ, monte sur la deuxième marche du podium avec un temps de 68,65 secondes. Jessica Springsteen, première à réaliser un parcours sans-faute dans cette épreuve, s'empare de la troisième place avec un chronomètre affichant 71,24 secondes. Elle montait RMF Zecilie.

Le couple Harold Boisset et T'obetty du Domaine s'est clairement distingué depuis le début du Jumping, puisqu'il remportait déjà l'épreuve d'ouverture du CSI 4* de la semaine dernière, ainsi que l'épreuve au chronomètre du dimanche. C'est un couple qui se connaît parfaitement, Harold montant T'obetty depuis 2011, lorsqu'elle avait quatre ans. C'est ce dernier qui a débuté la jument selle français en compétition sur le circuit jeunes chevaux, et ils ont gravi ensemble tous les échelons jusqu'au CSI5* cette année. Une chose est sûre, nous retrouverons ce couple phare dans le Grand Prix CSI 5* ce dimanche et le public sera là pour les soutenir !