Jean-Luc Mourier en haut de l’affiche du premier acte
lundi 21 mai 2018

bourg 2018 Jean Luc Mourier et Souvientoi Lariviera
Jean Luc Mourier et Souvientoi Lariviera © Jean-Louis Perrier

Au terme d’un barrage très relevé à douze partants, le haut savoyard Jean-Luc Mourier s’est imposé dans le Grand Prix du CSI ** de Bourg en Bresse, épilogue du premier acte des onze jours de compétition en Bresse.

 Forte du succès du transfert sur le site d’Ainterexpo, l’équipe de Bourg Sports Equestres a décidé de doubler la mise avec deux week-end de compétitions internationales entrecoupées de compétitions régionales et SHF. Bien leur en a pris, car pour cette première version longue durée après le changement réussi de site en 2017, le succès est au rendez-vous et avec le soleil en prime ! Les CSI ** et * ont reçu le maxi d’engagés avec déjà des cavaliers du top niveau international comme Romain Duguet et Carlos Lopez, tous deux vainqueurs dès le premier jour. On retrouvait le colombien cavalier du Haras des Grillons, comme le gagnant de l’autre qualificative, le local Romain Ozzola, parmi les douze barragistes du premier Grand Prix CSI **. Le parcours monté par l’équipe de chefs de piste autour de Jean-François Gourdin a fait la sélection nécessaire sur les soixante engagés avec une dernière ligne conclue par un bon vertical blanc surmonté d’une palanque et un temps qui comme tout au long du concours a mis hors jeu les cavaliers oubliant le bon tempo ! Parmi les premiers à s’élancer, Laurent Guillet venu en voisin donnait le ton avec Sultan du Château. Mais le chrono restait prenable et c’est la jeune bourguignonne Lalie Saclier qui passait en dessous les 40’’ pour cet ultime tour roulant, mais avec des prises de risques certaines, notamment sur l’ultime vertical. Carlos Lopez en a fait les frais, signant aussi un tour en dessous de 40’’ mais au prix de deux fautes avec Uhlane de condé. C’est Jean-Luc Mourier qui va trouver la meilleure équation aux commandes de Souvienstoi Lariviera. Installé sur la rive sud du lac Léman, Jean-Luc Mourier gère au Haras de St Amour une écurie de compétition dont les cavaliers sont omni présents aux prix. Le podium de ce grand prix est complété par Nicolas Deseuzes, venu lui de l’autre côté du Léman, Divonne les Bains plus précisément, qui confirme sa parfaite entente avec Stella de Preuilly. Après que les meneurs et cavaliers de clubs auront profité le lundi du site, les jeunes chevaux des cycles SHF pourront faire leur apprentissage dans un cadre haut niveau, avant de retrouver le niveau international : CSI ** et **** sans oublier l’étape bressane de l’Amateur Gold Tour du 24 au 27 mai.

 Tous les résultats ici