Jean-Maurice Bonneau : « Je veux juste inspirer Kevin et Patrice »
vendredi 06 novembre 2015

Kevin Staut et Patrice Delaveau
Kevin Staut et Patrice Delaveau © www.scoopdyga.photo

Suite à la rupture de son contrat avec le Brésil, Jean-Maurice Bonneau va entraîner les cavaliers du Haras des Coudrettes, Kevin Staut et Patrice Delaveau. Explications.

Mercredi, Jean-Maurice Bonneau annonçait à contrecœur la fin de sa collaboration avec le Brésil à neuf mois des JO de Rio. Le Haras des Coudrettes, qui a déjà fait appel à l’entraîneur et chef d’équipe à plusieurs reprises depuis sa création, lui a illico proposé d’entraîner Kevin Staut et Patrice Delaveau. « Nous avions déjà demandé à Jean-Maurice, il y a dix mois mais ce n’était pas possible pour lui de suivre à la fois le Brésil et nous, explique Patrice Delaveau. On l’apprécie beaucoup et il connaît parfaitement le haut niveau. On se connaît en plus très bien. Il viendra de temps en temps aux écuries, mais c’est surtout en concours qu’il interviendra. Même si nous échangeons beaucoup avec Kevin, c’est toujours un plus d’avoir un œil extérieur en bord de piste pour affiner encore les choses. Ce sera complémentaire du travail avec notre chef d’équipe, Philippe Guerdat. »
Encore secoué par son éviction de l’équipe brésilienne, Jean-Maurice Bonneau se réjouit également de cette nouvelle collaboration. « J’arrive très profil bas car c’est une énorme preuve de confiance, souligne-t-il. J’espère juste être à la hauteur de ces deux cavaliers qui sont des diamants bruts. Sur quoi je vais le plus les aider ? J’en ai justement discuté avec mon ami Jean Rochefort, et, pour répondre, j’ai envie de reprendre les mots de Pierre Schoendoerffer, réalisateur d’un film dans lequel il avait joué, le Crabe Tambour : « On ne dirige pas des acteurs comme ça, on les inspire ». Peu importe sur quel secteur je vais être le plus important pour eux... Je veux juste les inspirer ! »