Jerome Guery : "Papillon n'est pas le meilleur, mais il est tellement généreux"
lundi 17 juillet 2017

Vainqueur du Grand prix 5* de Chantilly l'an passé, le Belge Jerome Guery a récidivé hier au pied du château et s'est imposé avec Papillon : « Une victoire qui me fait très plaisir sur une épreuve que j’avais déjà gagnée l’an dernier et ce n’est jamais évident de pouvoir répéter ce genre de performance rappelait le vainqueur du jour. Mais cette année, c’est particulier car c’est avec Papillon Z, mon partenaire depuis longtemps. C’est mon cheval de cœur, il m’a amené au haut niveau et c’est lui qui m’a permis de me qualifier pour les Jeux olympiques. Il a changé ma vie. Ce n’est pas le meilleur cheval du monde, mais il est tellement généreux. ».

D'autant que pour l'emporter, le cavalier a du faire preuve d'audace, demandant notamment quelques abords très éloignés de l'obstacle : « Les parcours avec Papillon sont toujours quelque chose de spécial, mais les barrages le sont encore plus… c’est mon complice et je sais qu’il est capable de prendre ses appels de loin sans que cela ne lui pose le moindre problème même si cela paraît spectaculaire. Ces ‘grands départs’ sont sa marque de fabrique avec ces extensions de ses membres ce qui est un gain de temps sur l’obstacle. Cela en fait un cheval rapide bien qu’il soit assez froid »

Retrouvez plus d'information sur le Grand Prix de Chantilly ICI