Jérôme Hurel et Ohm de Ponthual l’emportent à Jardy
dimanche 25 mars 2018

Podium GN Jardy 2018
Jérôme Hurel devance au classement Benoît Cernin et Cédric Angot. © Ph. Béatrice Fletcher

Après la première étape disputée à Royan du 9 au 11 mars, la caravane du Grand National faisait étape au Haras de Jardy ce week-end. Jérôme Hurel décroche la victoire avec Ohm de Ponthual.

64 couples étaient au départ du Grand prix Pro Elite, tracé par Jean-Claude Quque. Le chef de piste lorrain avait visé parfaitement juste, puisque dix couples terminent sans faute et accèdent ainsi à la finale au chronomètre, dans le cadre du barème Super 10. Le chef de piste, le sourire aux lèvres, disait avoir eu « un peu de chance. La carrière n’est pas évidente, elle est un peu en forme de dôme, je positionne systématiquement toutes les combinaisons sur les parties plates pour ne pas poser trop de difficultés techniques aux chevaux et aux cavaliers. Sur les 13 obstacles, répartis sur 490 mètres, j’ai cherché à proposer un parcours assez ouvert, et pas trop compliqué. L’essentiel est que les chevaux ne soient pas trop mis à l’effort.» Comme Jean Morel, directeur du Grand National le précisait, sur ce circuit, les chefs de piste ne tracent pas plus de trois pistes par an, de manière à donner leur chance à tous au cours de la saison.

Sur le second tour, raccourci, six couples parviennent à réitérer la performance et à signer un nouveau sans faute. Mais c’est l’expérimenté Jérôme Hurel qui l’emporte au chrono sur son étalon Ohm de Ponthual, en un temps de 37’’79. Le cavalier se disait ravi de la prestation de son partenaire qui n’avait pas couru d’épreuve depuis le mois de novembre dernier. Il met donc à l’honneur l’équipe Orvet – Ar Tropig. Son co-équipier Benoît Cernin n’aura pas démérité puisqu’il classe Uitlanders du Ter en 2e position, avec un chrono de 37’’99. « Jérôme a été plus vite que moi, mais je suis ravi car mon cheval a très bien sauté. En revanche j’ai mal monté parce que je suis assez malade aujourd’hui. »

Sur la 3ème marche du podium, on retrouve Cédric Angot aux commandes de Talent des Moitiers, qui boucle son tour en 38’’28. Le cavalier, qui avait sellé également Saxo de la Cour, se disait ravi de Talent, qui courait son 1er Grand Prix 150 sur le circuit du Grand National. "Avec Saxo, j’ai voulu jouer la gagne, mais malheureusement j’ai commis une erreur sur l’avant-dernier, je suis trop loin, je pensais qu’il allait être à l’aise sur ce saut là, mais cela m’a coûté 4 points. Je ne suis pas habitué à aller vite avec lui, mais en fait c’est bien, on apprend. » L’alezan terminera 8ème. Aux places d’honneur également, Florian Angot et Soprano de Grandry, sans faute en 38’’59, suivi de Allan Pacha/Vallauris, sans pénalité aux obstacles avec un chrono de 40’’51, et de Vanessa Martinez, en selle sur Torero du Lozon, qui signe elle aussi un sans fautes en 44’’37 et prend la 6ème place.

Prochaine étape du Grand National à Cluny du 19 au 22 avril.

Résultats complets par ici