Jump de l'X, CSI2* : Le Grand Prix pour Dorothée Amar et Nemo de Belou
dimanche 08 mai 2016

Jump de l'X 2016- Dorothée Amar, en selle sur son fidèle Nemo de Belou
Dorothée Amar, en selle sur son fidèle Nemo de Belou © Béatrice Fletcher

Pour sa 11ème édition au niveau international, le Jump de l'X organisé par les élèves de 2de année de l'Ecole Polytechnique aura bénéficié de conditions météo estivales qui auront attiré un public encore plus nombreux que d'habitude.

En introduction à l'épreuve phare du week end, le Cadre Noir avait déplacé un cheval de haute école monté par Pauline Vanlandeghem, et un sauteur qui présentait au public courbettes, croupades er cabrioles.  33 couples étaient au départ du Grand Prix 2* soutenu par Atos Cadre Noir tracé par Yann Thomas, mais seuls six se qualifiaient pour le barrage. Guillaume Foutrier/Trésor de Virton, Simon Duquesne/Splendero de Damvil, Mathieu Bourdon/Paly Boy du Tertre et Geoffroy de Coligny/Raimondo du Plessis sortent de piste avec 4 points de pénalités, tandis qu'Axel Van Colen/Silhouette Island, qui était le premier à prendre le départ du barrage, signe un sans faute chronométré à 43"22. C'est Dorothée Amar, en selle sur son fidèle Nemo de Belou qui s'adjuge la victoire grâce à un temps de 36"58, soit presque sept secondes de moins !  (voir interview)

Patrick Caron, directeur technique du concours depuis dix ans, affichait sa satisfaction à l'issue de ces quatre jours de concours. "Les victoires entre français et étrangers ont été équilibrées tout au long des épreuves. Cette année nous avons encore amélioré les conditions d'accueil des cavaliers et des chevaux, la qualité du sol et des obstacles, nous avons aussi fait des efforts en termes de communication, puisque la chaîne Equidia diffusera un programme de 52 minutes sur cet événement. Nous sommes également heureux d'inclure chaque année une dizaine d'élèves et de leur faire découvrir ce monde de passionnés."

Coup de chapeau à Maxime Dupont, président de cette édition 2016, cavalier à la section équestre comme ses neuf autres camarades. "Nous avons repris l'organisation en juin dernier. Le défi est multiple, car il s'agit de travailler sur le marketing, la logistique, les aspects techniques, administratifs et réglementaires. La principale difficulté est de trouver des sponsors, notamment la dotation globale est de 58 000 euros, heureusement l'Ecole et certains partenaires historiques comme Airbus Group, Société Générale ou Taittinger nous apportent une aide précieuse. En tant qu'élèves ingénieurs, nous ne sommes pas spécialistes de cette branche, mais le challenge est intéressant. Notre objectif est d'être au niveau des autres concours 2*, alors que nous disposons uniquement du terrain à l'année et qu'il faut mettre en place l'intégralité de la structure."

Résultats complets sur http://www.jump-results.com