Knokke : Niels Bruynseels chez lui
dimanche 01 juillet 2018

Niels Bruynseels
Le Belge est le seul cavalier à passer sous la barre des 39 secondes au barrage avec sa toute bonne Gancia de Muze. © Knokke Hippique

Sur la côte belge, ce dimanche après-midi, c'est à domicile que le cavalier de Gancia de Muze, Niels Bruynseels, s'est imposé dans le très disputé Grand Prix du CSI5*. Il devance au classement l'Irlandais Darragh Kenny et le Britannique William Whitaker.

La victoire à Knokke, ce dimanche, se méritait. Et pour cause, ils n'étaient pas moins de 14 couples à s'être qualifiés pour le barrage du Grand Prix 160 du CSI5*. A l'arrivée, c'est donc avec une certaine joie que Niels Bruynseels, en tête du classement et voyant son compatriote Nicola Philippaerts et H&M Harley Vd Bisschop, dernier couple à s'élancer, fauter sur le dernier, a accueilli cette victoire à domicile… 44 parmi les meilleurs pilotes mondiaux ont ainsi pris le départ de l'épreuve dessinée par le chef de piste Uliano Vezzani. Près d'un tiers sont ainsi parvenus à se sortir des difficultés mises en place par l'Italien. Dans le camp des Tricolores, ça ne passe pas pour Kevin Staut et Reveur de Hurtebise, qui jettent l'éponge, tandis que Nicolas Delmotte et son bon Ilex VP s'en tirent avec un petit 4 points, commis sur l'oxer n°10. Le couple s'était classé 5e jeudi de l'épreuve 150 au barème A. En revanche, belle opération pour Pénélope Leprévost qui parvient à signer un tour sans pénalité en compagnie de Vancouver de Lanlore

Il fallait donc sacrément galoper et tourner court, lors de la finale au chrono, pour espérer accrocher la victoire, sinon un podium. Dix cavaliers parviennent de nouveau à signer un parcours sans pénalité. Mais à l'arrivée, seul le vainqueur parvient à descendre sous la barre des 39 secondes : Niels Bruynseels et Gancia de Muze, 38,74, s'impose ainsi, devant l'Irlandais Darragh Kenny et Balou du Reventon (39,06) et William Whitaker, associé à Utamaro D Ecaussines (39,84). Sous la barre des 40 secondes au barrage, on retrouve également le Suisse Steve Guerdat et son incroyable Bianca, qui perd sans doute quelques centièmes en l'air. Pénélope Leprévost, qui signe la plus belle performance française sur la piste ensoleillée de Kokke, termine à la 10e place, sans faute en 43,47. 

Résultats complets ici