LGCT Paris Eiffel : Julien Epaillard, la surprise !
samedi 01 juillet 2017

paris eiffel 2017 Julien Epaillard et Usual Supect d’Auge
Julien Epaillard et Usual Supect d’Auge © Jessica Rodrigues / RB presse

Le Grand Prix Longines du Paris Eiffel Jumping promettait d’être très disputé, et il le fut. A l’issue d’un barrage à trois, la victoire revient à Julien Epaillard associé à son jeune cheval de neuf ans, Usual Suspect d’Auge.

Sur les 25 couples retenus pour cette ultime épreuve de la journée, seuls trois auront trouvé la clé du parcours proposé par l’italien Uliano Vezzani et ses assistants. Le Hollandais Harrie Smolders, aux commandes de Don VIP Z, ouvrait le compteur des sans fautes en début d’épreuve. Il était suivi peu après par Julien Epaillard et Usual Suspect d’Auge, puis par le belge Olivier Philippaerts en selle sur H&M Legend of Love. Parmi les cinq derniers à prendre le départ, aucun cavalier ne réussit à décrocher sa qualification pour la finale au chrono. Erick Von Eckermann, avec un Chacanno pourtant époustouflant commet malheureusement deux fautes.  Ben Maher encaisse quatre fautes de Don Vito, tandis que Simon Delestre, qui boucle un tour splendide, fait malheureusement tomber le dernier obstacle. Garcia de Muze, sous la selle de Niels Brunseels, perd tout espoir de figurer au barrage après une faute sur le triple. Dernier à partir, Kevin Staut, qui avait sellé Silver Deux de Virton HDC pour l’occasion, perd lui aussi tout espoir de réitérer sa victoire de 2014 avec Silvana dès sa faute sur le n°1 du parcours.

Au barrage, Harrie Smolders, premier à partir, signe un parcours d’une grande harmonie en 42’’13. Même s’il a « tout fait pour aller le plus vite possible » il savait en sortant de piste que son temps serait battable. Il termine à une très belle 3ème place. Olivier Philippaerts, sans faute lui aussi en 41’’98, malgré une légère incompréhension en milieu de tour qui lui coûtait quelques précieux dixièmes de secondes, affichait sa satisfaction d’avoir décroché ce premier podium (2ème) dans une étape du Global Champions’ Tour. « Tout ce que j’espère c’est que mon cheval va rester dans cette forme là toute la saison. »

A suivre le 2* de Beaumont Hague

Julien Epaillard s’était lancé à l’assaut de ce grand prix avec toute la fougue et la maîtrise dont il est capable. Il signe lui aussi un double sans faute, en un temps de 40’’67 qui lui vaut la victoire avec Usual Suspect d’Auge, un jeune cheval de 9 ans, fils de Jarnac, né chez lui, avec lequel il avait déjà remporté l’épreuve des six barres la veille !  Le Normand était le premier surpris de cette performance pour le moins inattendue. « Ce week-end c’était le seul cheval dont je disposais, je savais déjà qu’il avait des moyens et qu’il est respectueux, mais il m’a vraiment étonné. Le premier jour il était un peu ému par l’environnement, mais l’épreuve des six barres lui a permis de se familiariser avec la piste sur laquelle il est entré plusieurs fois. » Julien Epaillard, qui reconnaissait un peu de chance sur le double, se disait ravi de cette première victoire en Global Champions Tour, à fortiori au pied de la Tour Eiffel, devant son public. « Après ma victoire dans le Grand Prix de Bordeaux en février, c’est décidément une belle saison pour moi. » Pour l’anecdote, Usual Supect d’Auge, après une première participation à un 5*, reprendra le « cours normal » de sa saison, à savoir le 2* de Beaumont Hague du 21 au 23 juillet. « C’est un terrain en herbe, c’est instructif pour lui », précisait Julien qui poursuivra sa saison en Global Champions Tour avec Quatrin de la Roque.

Résultats ici