La 37e édition du Jumping de Royan à l’heure italienne

lundi 05 août 2013 - Royan (17)

  • imprimer

Si la Marseillaise a retenti dans le Derby, c'est l'hymne italien qui a conclu le CSI*** de Royan avec la victoire de Giulia Martinengo dans le Grand Prix.

Royan 13-Giulia Martinengo Marquet avec Fixdesign Athelitica  largeL

Anne Fougere

royan 13- Julien Epaillard vainqueur du Derby largeL

Anne Fougere

Giulia Martinengo Marquet avec Fixdesign Athelitica

Julien Epaillard vainqueur du Derby

previous video next video

Le DERBY sous le soleil de Royan

31 partants dans le traditionnel Derby du CSI*** de Royan qui débuta à 15 heure dans une certaine torpeur estivale. Ils ne seront au final que trois couples à réaliser le parcours parfait. C’est Julien Epaillard avec Roseau de Saire (Grenat de Grez HN) qui signe une victoire française avec un chrono de 98.03. Le belge Maxime Harmegnies sur Urbane et le chilien Samuel Parot avec Al Calypso complètent ce podium.

L’hymne italien pour la 1er fois au final du Grand Prix

En fin de journée, c’est devant un public nombreux arrivé spécialement pour ce Grand Prix de la ville de Royan que le premier sans faute fut signé dés le 3e parcours par Aymeric Azzolino et Looping d’Elle (SF par Carthago). Puis ce fut Daniel Neilson avec Zigalips (KWPN par Kigali), 13e partant de cette épreuve qui ouvrit la porte au barrage pour le plus grand plaisir du public. Philippe Rozier, en selle sur Balou’s Erbe (OLDBG par Balou du Rouet), les rejoignit rapidement. 
Giulia Martinengo Marquet avec Fixdesign Athelitica (Hann par Achill Libero); dossard 29, réalisa également le parcours sans pénalités, qualifiant ainsi l’Italie pour le barrage  Frédéric Busquet, qui la veille avait remporté l’épreuve des 6 barres en franchissant 1m96 avec son fidèle U2, rejoignait à son tour les barragistes cette fois avec sa grise Plume de la Roque (SF par Kannan).

Au final, Julien Epaillard avec Mister Davier (SF par Quiniou) et le belge Christophe Vanderhasselt avec Edel Vitseroel (BWP par Diamant de Sémilly) se qualifièrent coup sur coup, venant ainsi consolider la liste des barragistes qui seront définitivement 7 sur les 40 partants.
Notons que deux parcours sans faute sur la piste se verront malheureusement pénalisés pour de très légers dépassements de temps et cela malgré un chrono corrigé en tout début d’épreuve.
A l’issu du barrage, seuls deux couples seront de nouveau sans fautes : Aymeric Azzolino et Looping d’Elle et, plus rapide, Giulia Martinengo Marquet avec sa bondissante Fixdesign Athelitica. Frédéric Busquet et Plume ainsi que Daniel Neilson avec Zigalips faisant chuter chacun une barre.
C’est donc l’hymne italien qui retentit en cette fin de week-end, sur la piste du Maine Gaudin, clôturant ainsi cette 37e édition du Jumping de Royan Déjà, les hommes de piste s’affairaient pour laisser la place au spectacle équestre des cavaliers de la Plaine programmait en fin de journée.

Tous les résultats en cliquant ici!

Anne Fougère

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr