La Baule : les Pays-Bas au top, la France 3e

vendredi 13 mai 2016

  • imprimer

Même sans trois de leurs champions du monde, les Néerlandais ont dominé la première Coupe des nations Furusiyya FEI de l’année à La Baule vendredi après-midi. Ils devancent les Américains et les Bleus. Seulement 5e avant la seconde manche, les cavaliers de Philippe Guerdat sont finalement montés sur le podium pour la plus grande joie du public déjà très nombreux.

La Baule 2016- les Néerlandais au tour d'Honneur largeL

PSV

Les Néerlandais au tour d'Honneur

 Le double n°11 fera sans doute encore pester le clan français ce soir... Sur les deux manches, les trois seules fautes des Bleus ont été causées par cette combinaison placée le long de la grande tribune du stade François André, déjà bondée ce vendredi après-midi. En première manche, après les sans-faute des ouvreurs, Pénélope Leprévost/Flora de Mariposa et Simon Delestre/Ryan-Hermès, Kevin Staut et Roger-Yves Bost faisaient tous les deux tomber la sortie de ce double avec Rêveur de Hurtebise-HDC et Sydney Une Prince. Avec 4 points au compteur, les Tricolores se retrouvaient donc 5e derrière quatre équipes à O : les Américains, les Néerlandais, les Suisses et les Britanniques. En seconde manche, Pénélope et Simon rééditaient un sans-faute, mais Kevin refaisait faute sur ce double, cette fois-ci sur l’entrée. Compte-tenu des faibles écarts de points, Bosty savait, en entrant en piste, que leurs chances de podium dépendaient de son parcours. Et il boucla le sans-faute attendu, pénalisé d’1 point de temps dépassé, synonyme d’une 3e place derrière les Néerlandais (1 pt) et les Etats-Unis (4pts). « C’est forcément un peu décevant de finir 3e, mais les quatre chevaux ont bien sauté, soulignait Philippe Guerdat. Et d’un sens, je préfère qu’on démarre comme ça car si on avait gagné, tout le monde nous aurait déjà placés favoris pour les JO de Rio. » Et les Bleus réalisent au final une bonne opération pour la qualification pour la finale de Barcelone car cette étape ne comptait pas pour les Américains. Ils prennent, du coup, les points du 2e.

Un beau cadeau pour Wout-Jan Van der Schans

Rob Ehrens, le sympathique chef d’équipe des Pays-Bas, affichait, lui, un grand sourire. « Nous allons pouvoir partager une bonne bière ce soir ! », se réjouissait-il en conférence de presse alors que ses quatre cavaliers louaient tous le comportement de leurs chevaux. « C’était seulement la deuxième Coupe des nations d’Aquila-SFN. Il avait déjà signé un double sans-faute à Dublin l’an passé, mais aujourd’hui, j’ai vraiment eu un sentiment d’aisance sur son dos », s’enthousiasmait Wout-Jan Van der Schans, qui fêtait ses cinquante-cinq ans la veille. Egalement sans-faute au premier tour, Leopold van Asten/Zidane-VDL Groep et William Greve/Carambole ont chacun écopé d’1 point de temps dépassé en seconde manche qui aurait pu coûter la victoire à leur équipe si les Américains, aussi à 0 avant le dénouement, n’avaient pas fait de fautes. « Mon cheval a encore mieux sauté au second tour mais je m’en voulais d’avoir du temps dépassé. Heureusement, au final, cette pression nous a surmotivés », confiait Leopold van Asten. Quant à Jur Vrieling, le seul champion du monde en titre en lice, il plaisantait sur l’entre deux manches. « Rob m’a dit : tu as intérêt de monter mieux ton triple (il avait fauté sur l’entrée et la sortie au premier tour, ndla) ! Et c’est ce que j’ai fait ! (rires) C’est vraiment une victoire d’équipe. »

Un terrain meilleur que la veille

Les cavaliers ont loué le parcours de Frédéric Cottier, qui avait adapté les cotes de cette Coupe des nations au terrain, qui, meilleur que la veille, manquait encore de frappe. « Hier je n’étais pas inquiet, mais je devais monter un parcours assez technique et délicat pour ne pas trop en demander aux chevaux, car les cavaliers peuvent leur demander de la « réhausse » sur un parcours mais pas sur deux d’affilée. Au final, je suis content car les chevaux n’ont pas été mis à l’effort, indiquait le chef de piste. Le terrain n’était pas encore suffisamment fermé, mais comme ils annoncent du beau temps pour samedi et dimanche, il devrait être top pour le Grand Prix. »

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici !

Elodie Mas, sur place

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr