La France en or, Donatien Shauly champion du Monde !

lundi 23 octobre 2017 - Île-de-France

  • imprimer

Pendant trois jours, Le Grand Parquet accueillait le championnat du monde militaire d’équitation. 27 cavaliers venus de neuf nations représentant les cinq continents avaient fait le déplacement. La France décroche la médaille d’or par équipes, et Donatien Schauly est sacré champion du monde !

championnat monde militaire Les trois premiers largeL

Béatrice Fletcher

championnat monde militaire podium largeL

Béatrice Fletcher

championnat monde militaire garde largeL

Béatrice Fletcher

championnat monde militaire sauteur largeL

Béatrice Fletcher

Les trois premiers

Le podium individuel

previous video next video

Comme le rappelait le colonel Michal Autran, chef des sports équestres militaires, la France organisait ce championnat du Monde pour la troisième fois. "La première édition s’est déroulée en 1986, et la seconde en 2007, où treize nations étaient engagées. Le Conseil international du sport militaire nous a demandé l’année dernière si la France était d’accord pour organiser cette année, avec un format à neuf nations, soit deux par continent. Nous avions pour le continent américain l’Uruguay et le Brésil, pour l’Afrique,  la Tunisie et  le Maroc, pour le Moyen Orient le Bahrein et le Koweit, et pour l’Europe l’Espagne,  les Pays Bas et la France. »  Au menu des trois jours, une épreuve par jour, dont la finale avec barrage de ce samedi qui venait clôturer l’évènement. Pour que les chances soient égales pour l’ensemble des concurrents, chacun des cavaliers, y compris ceux de l’Ecole Militaire d’Equitation de Fontainebleau, montait pour chacune des trois épreuves un cheval différent tiré au sort dès le premier jour. Michel Autran le soulignait, « Le grand défi était de mettre à disposition les meilleurs chevaux de la filière, cela nous a demandé beaucoup de préparation, je me suis appuyé sur le championnat de France militaire, pour faire une première évaluation en juin. Mi- septembre j’ai revu la totalité des chevaux, qui ont été présentés par leur propre cavalier le premier jour, et le lendemain j’ai procédé à un tirage au sort, et d’autres cavaliers les ont montés. Les cavaliers étrangers se sont très vite adaptés, certains ont même voulu nous acheter les chevaux en sortie de piste, sans limite de budget, mais bien sûr ils ne sont pas à vendre, ils appartiennent à l’Etat. » 

En ouverture de la finale de ce samedi, la reprise des 12 présentée par la Garde Républicaine, et des présentations assurées par e Cadre Noir de Saumur, très applaudies par un public nombreux.

Le parcours de cette épreuve décisive était tracé par Cédric Longis, sur un registre complet de difficultés et des cotes à 125/130. Sur les 27 coupoles au départ, seuls quatre bouclent sans-fautes, dont Donatien Schauly, en selle sur Quinoa Polka qui avait fait partie de son piquet jusqu’en 2016. il signe le chrono le plus rapide et s’impose devant Thibault Valette, qui termine ce championnat avec la médaille d’argent individuelle après avoir tiré le meilleur parti de son cheval du jour, Alesandroos mili*, et des deux autres qu’il avait découvert comme tous les concurrents 20 minutes avant l’épreuve.  A troisième place revient au Major Ali Mansour, venu du Bahrein, en selle sur Melissa du Venibus.

Donatien Schauly le soulignait, le tirage au sort de chevaux était déterminant. « J’étais 7ème le premier jour, 2ème hier avec un autre cheval, et aujourd’hui j‘ai eu la chance de faire un sans-fautes. Le tirage au sort a fait que pour la finale d’aujourd’hui, j’ai été associé à Quinoa Polka, qui avait été dans mon piquet , cela a sans doute facilité les choses. Monter des chevaux totalement inconnus au pied levé est un bel exercice. C’était ma première participation au championnat du monde militaire. En 2015, c’est mon père Didier qui était dans l’équipe à Rio de Janeiro, il en était revenu avec la médaille d’or individuelle. C’est un plaisir que le titre reste dans la famille. J’ai pris tous les risques pour signer le meilleur chrono au barrage car je savais même si je ne gagnais pas cette épreuve aujourd’hui, je serais sur le podium. »

Au classement par équipes, la France (Adjudant Donatien Schauly, Adjudant Benjamin Courtat, Lieutenant-Colonel Thibault Valette) remporte la médaille d’or, devant le Brésil et le Bahrein.

A Fontainebleau, Béatrice Fletcher

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 91 Philippe Mull et Alexis Goury

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr