La Marseillaise pour Yannis Gregoriades à Ste Cécile

lundi 16 juillet 2018 - Bourgogne

  • imprimer

La Saône et Loire est un département riche en évènements équestres et le renouveau des concours hippiques à Ste Cécile renforce ce dynamisme. Le week-end du 14 juillet a vu un bel évènement international avec en feux d’artifice la victoire dans le Grand Prix ** du provençal Yannis Gregoriades.

Yannos Gregoriades CSI 2* Ste Cecile 2018 largeL

Jean-Louis Perrier

Brice Brassart Ste Cecile 2018 largeL

Jean-Louis Perrier

Harold Boisset Ste Cecile 2018 largeL

Jean-Louis Perrier

Pascal Lothe, Frédéric Rivet et Jean François Gourdin en mode supporters Ste Cecile 2018 largeL

Jean-Louis Perrier

Yannis Gregopriades et Uncle Sam

Brice Brassart et Uddy de Vernay

Harold Boisset et Vérone de la Roque

Pascal Lothe, Frédéric Rivet et Jean François Gourdin en mode supporters

previous video next video

Arrivé l’an dernier sur le domaine de Claudio Panetti à Ste Cécile, l’aixois Frédéric Rivet avait pour objectif de relancer les CSO sur ce site à la fois champêtre au cœur des collines charolaises et fonctionnel avec plusieurs carrières dont deux parfaites pour les compétitions. Pari tenu avec onze rendez-vous au calendrier dont un concours international sur le week-end du 14 juillet.

La large programmation avec CSI * et ** un CSI Ladies et CSI YH a attiré un beau plateau de cavaliers. Jean-François Gourdin qui officiait sur la piste a monté pour le Grand Prix du ** un parcours fluide mais avec suffisamment de difficultés pour faire le tri. Les combinaisons, le triple en 7 avec vertical, vertical et un bon oxer en sortie ainsi que le double en 10, oxer puis vertical, ont amené leur lot de désillusions pour les prétendants à la victoire.

Celle-ci s’est jouée à six barragistes. Premier à partir, Harold Boisset avec Vérone de la Roque renouvelait un tour parfait et dans un bon tempo. La britannique Alex Rident s’en est approché avec Come Back mais sans l’améliorer. Le suisse Guillaume Delhaye faisait mieux dans le chrono mais avec deux fautes de Richebour de Cartigny. Romain Ozzola parti très vite préférait enb resté là après deux fautes de Soprano de Tilenn. C’est  Yannis  Gregoriades qui a été le plus audacieux avec Uncle Sam qui lui avait donné la victoire dans le Master Pro 2 en 2016. Le cavalier aixois continue ses études de droit, Master et rentrée prochaine à la Sorbonne, tout en vivant avec bonheur sa passion sur les terrains de compétition. Dernier à s’élancer, Brice Brassart n’a pas tenté le diable mais prend une très jolie deuxième place avec Uddy du Vernay, sous le regard de ses éleveurs Jean-Paul Lappe et son épouse. 

Tandis que l’ambiance commençait à se tourner vers les écrans en direct de Moscou, Coupe du Monde de foot oblige, ces cinq jours de compétition sous le soleil s’achevaient avec  la victoire d’Harold Boisset associé à Dora dans le GP du CSI *. Le matin  la victoire  dans le GP du CSI Lady était partie aussi en Languedoc avec Elsa Guillot en selle sur Athena Kervec.

Tous les résultats ICI

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr