La Rochelle : un Grand Prix à 8000 euros pour Joachim Jacques
mardi 10 mai 2016

Joachim Jacques
Joachim Jacques

Le Vendéen s’est imposé dans le Grand Prix 135 disputé dimanche après-midi à l’occasion du concours organisé au Centre équestre de La Jarne (17) du 5 au 8 mai.

Profitant du pont de l’ascension, l’organisation a décidé de proposer quatre jours de compétition. Une annonce qui a séduit puisque plus de 1060 couples étaient au départ des 19 épreuves. Cette année, le président du centre équestre de La Jarne, Jean-Philippe Marcel, a fait les choses en grand en affichant une alléchante dotation de 8000 euros dans le Grand Prix 135, épreuve phare du week-end. "En proposant une telle récompense, je suis conscient que les bénéfices du concours seront moindres mais je suis sûr d’attirer du monde. "

Pari réussi avec 42 couples engagés dont Jean-Charles Bernast et Arpège de Hurtebise (Schilling) vainqueurs du CSI2* de Royan (17) mi mars, Michel Cizeron/Niowa (Iowa) gagnants de la 130 du vendredi ou encore Hugo Barthelaix et Queault de Viana (Airborne Montecillo), victorieux d’un Grand Prix 140 à Barbaste (47) fin avril. A l’issu du premier tour, 11 sont sortis sans faute se qualifiant ainsi pour le barrage.

Avec un temps de 42’’850, Joachim Jacques remporte l’épreuve avec une fille de Calvaro, Polka des Peux, s’octroyant ainsi les 2000 euros réservés au vainqueur. « Polka est compétitive sur ce niveau d’épreuve, elle était déjà 5e d’une 140 début avril à Mazeray » se réjouit le cavalier basé à La Chaize-le-Vicomte (85) à quelques kilomètres de La Roche-sur-Yon où il a une écurie de compétition de trente chevaux. Décidément très en forme, il termine 3e avec une autre de fille de Calvaro, Royale des Vents, qu’il monte seulement depuis le début de saison, et 7e avec Silver des Peux (Gold de Becourt). Malgré un temps rapide de 44’’310, Amélie Saussey, seule amazone classée, monte sur la deuxième marche du podium avec Rien que pour Toi (Quite Easy).

« Nous tirons un excellent bilan de ces quatre jours de compétition. Nous proposons seulement deux concours PRO/AM de ce niveau là par an. J’axe l’organisation de mes concours autour de deux points : la qualité et la rareté. Les avis des cavaliers quant à la construction du Grand-Prix (monté par Marc Cheminat, ndla) étaient très bons, s’enthousiasme Jean-Philippe Marcel, et de conclure «  Notre objectif est de devenir une référence dans la région en matière d’organisation de concours de saut d’obstacles. »