La Rochette, quatre jours de concours
dimanche 28 mai 2017

Raphaëlle Schotsmans et Vanov Van Sombeke
Raphaëlle Schotsmans et Vanov Van Sombeke © Béatrice Fletcher

Comme chaque année, toute l’équipe du centre équestre de la Rochette, pilotée par Florence et Hubert Anselin s’était mise en quatre pour organiser son traditionnel concours de CSO du week end de l’Ascension.

Près de 900 cavaliers avaient répondu présent. Il y en avait pour tout le monde puisque quelques 23 épreuves étaient inscrites au programme. Parmi les temps forts de ces quatre jours, le Grand Prix Pro 2 sur 130 du dimanche après-midi regroupait 40 couples. Seuls six d’entre eux étaient rappelés au barrage. La victoire revient à Raphaëlle Schotsmans, associée pour l’occasion à Vanov Van Sombeke (Bamako de Muze), 9 ans, qui boucle son sans faute en 43’’66. La fille d’Alain Schotsmans, 28 ans, marchand de chevaux bien connu dans la filière, se félicitait de la performance de son cheval personnel, qu’elle monte depuis un an. « Il a un gros potentiel mais il est encore très sensible, il doit apprendre à se caler, et à faire ce genre d’épreuves sans se stresser. Mon père et moi travaillons ensemble dans le commerce de chevaux, et aussi dans une affaire de tracteurs pour curer les boxes. »

La seconde place revient à Camille Helin, aux commandes de Soleil du Rouet (Nartago), qui franchit la ligne sans faute en 44’’38. La jeune femme de 34 ans est installée au Jumping Club de Bois le Roi avec Arnaud Richou, également chef de piste du concours. Le couple gère une écurie d’une soixantaine de propriétaires. « Soleil du Rouet a 11 ans, il appartient à Pierre Richel. Il a beaucoup de moyens et de respect, mais son point faible est d’être très anxieux. Cette seconde place est une belle performance pour lui. Je le monte depuis qu’il a 4 ans. »

Adrien Bonneau, fils d’André, 30 ans, s’empare de la 3ème place grâce à un sans-faute d’Achyle des Aunettes (Radieux) en 45’’34. « Je monte ce cheval pour Paul Cauffy, son éleveur qui en est encore propriétaire et chez qui je travaille à Villemer. Il est encore jeune, il va bientôt débuter les 7 ans, mais il y croit beaucoup. C’est un cheval en devenir. »

Coup de chapeau à toute l’équipe qui comme chaque année aura su instaurer tout au long des quatre jours une ambiance conviviale tout en veillant au moindre détail pour faire plaisir aux cavaliers. Rendez-vous l’année prochaine !

Résultats complets sur https://ffecompet.ffe.com