La consécration pour Bruynseels, déception pour les Tricolores

dimanche 15 janvier 2017

  • imprimer

Le Belge Niels Bruynseels remporte le Grand Prix de Bâle avec brio et finesse. John Whitaker (61 ans) beau 2e. Pas de Français classé : Philippe Guerdat déçu, sa troupe tout autant !

Niels Bruynseels Gancia de Muze largeL

Une demi-surprise peut-être, mais une très belle victoire que celle de Niels Bruynseels !

Toujours élégant et précis, souvent classé, mais rarement vainqueur, le Belge (33 ans) a fêté sa plus belle victoire en 5 étoiles – avec les Stephex Masters en septembre dernier à Bruxelles - en remportant ce dimanche à Bâle le Grand Prix Longines et les 90'000 Euros promis au vainqueur. « J’ai la chance d’avoir trois juments de Grand Prix interchangeables, je n’attribue pas de numéro à mes chevaux, même si Cas de Liberté a évidemment fait plus de grosses épreuves et j’ai un team formidable, tout tourne bien depuis deux ans », a dit ce lauréat humble, qui ne voit que d’un œil, mais se joue de ce handicap avec brio et fait preuve d’un grand sentiment avec toutes ses montures.

Avec la BWP de 11 ans Gancia de Muze (par Malito de Rêve et par Nimmerdor), il avait gagné… l’autre GP des Stephex Masters (celui du samedi), le GP 3 étoiles de Bonheiden et une145cm à Genève, où il misait plus sur Cas de Liberté, 6e du GP, et Angel vt Hof (par Chin Chin), 3e de la Coupe de Genève et 2e ici hier encore. Sacrée régularité !

 

John W. dans le coup !

A la 2e place, le vétéran anglais John Whitaker (61 ans), qui n’a rien perdu de son talent et de son sens du train, à moins d’une seconde du vainqueur avec l’Ornellaia que lui confie la Princesse Haya de Jordanie. A la 3e, l’Australienne Edwina Tops-Alexander, dont la bondissante Lintea Tequila fait bien des envieux, à la 4e un autre Belge, Olivier Philippaerts, sans doute déçu de ne pas avoir essayé autant qu’à Genève (2e) avec la brillante grise Legend of Love H&M.

 

Clooney reste en Suisse

Pour Martin Fuchs, l’exercice n’était pas évident tant les virages serrés (cf. le mur du GP de Genève) et le jeune Zurichois avait vu Bruynseels prendre tous les risques : « Je savais que je ne pouvais pas gagner, je visais un Top 3 et le 5e rang me va bien. Mon but est maintenant de marquer des points à Leipzig et à Zurich, pour gagner ma place à la finale de la Coupe du monde d’Omaha».

Martin Fuchs tentera tout ça avec Clooney, qui était convoité par un Américain (ndlr : McLain Ward), notamment. « On devait venir l’essayer le lundi après Genève, mais une heure avant le Grand Prix de Genève, j’ai su que Luigi Baleri et Sabina Cartossi, deux mécènes extraordinaires, me permettraient de le garder, j’ai de la chance ! ». Steve Guerdat regrettait pour sa part bien sûr la faute de Big Red sur le mur… rouge, elle lui coûtait au moins quatre rangs, mais la 9e place de ce nouveau crack est prometteuse. Du côté suisse encore, Pius Schwizer, brillant ici les premiers jours (deux victoires), mais contraint à l’abandon cet après-midi, défendra « son » bien dans dix jours à Zurich.

 

Aucun Français classé

« Bien sûr que je suis déçu, on espérait beaucoup plus et deux de mes cavaliers sont passés tout près, Kevin (Staut) a commis une faute là où quasiment personne ne l’a faite, à la sortie du double, et Simon (Delestre) a été piégé dans la ligne 4-5-6, Qlassic a touché le vertical du milieu alors qu’il sautait très bien. Pénélope n’a pas trop de chance ces temps-ci et Patrice recommence avec Lacrimoso HDC », confiait Philippe Guerdat en dégustant tout de même une fondue en famille, après avoir passé quatre jours au (très) froid (et au trop chaud). 

Kevin Staut et Aran, 16es, ont manqué la qualification d’un souffle, Simon Delestre et Qlassic Bois Margot, 19es, d’un peu plus. Deux barres pour Pénélope Leprévost et Vagabond de la Pomme, 25es. La Normande pense renoncer à Leipzig, mais sera à Zurich, dans dix jours. 13 points pour Lacrimoso, 35e. Patrice Delaveau était 2e le matin avec Carinjo HDC, qui revient en forme. A noter que Roger-Yves Bost avait renoncé de lui-même et que Philippe Rozier n’était pas parmi les 45 qualifiés.

Alban Poudret

Horse Telex
La base de données du cheval
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr