Las Vegas: Bertram Allen devant, Patrice Delaveau 3e

vendredi 17 avril 2015

  • imprimer

Dix-neuf ans, c’est l’âge de Bertram Allen, vainqueur de la chasse de la finale de la Coupe du monde Longines jeudi soir, mais aussi du cheval de l’Américain Rich Fellers, Flexible, 2e ! Une épatante précocité face à une stupéfiante longévité ! Respectivement 3e ex-aequo, 6e et 14e, les Français ont aussi pris un bon départ à Las Vegas devant un public enthousiaste.

Las vegas 2015-Bertram Allen et Molly Malone V largeL

Scoopdyga

Las vegas 2015- Patrice Delaveau et Orient Express HDC largeL

Scoopdyga

Bertram Allen et Molly Malone V

Patrice Delaveau et Orient Express HDC

previous video next video

A la mine très concentrée voire même parfois fermée des cavaliers lors de la reconnaissance, on pouvait mesurer l’importance de cette chasse qui a ouvert la finale Coupe du monde Longines de saut d’obstacles jeudi soir au Thomas & Mack Center à Las Vegas. La gagner n’assure en effet jamais d’empocher l’or tant convoité, mais terminer trop loin dans le classement peut en revanche, à coup sûr, priver un couple de podium… Et la dimension de cette piste ovale, qui fait seulement 62 m de long sur 37 voire 35 m de large selon les endroits, était et sera une des principales difficultés. « Ce n’est pas la piste où il est le plus facile de placer treize obstacles, reconnaît le chef de piste, Anthony d’Ambrosio. Mais j’ai beaucoup travaillé en amont sur mon ordinateur pour imaginer les meilleurs parcours possibles. J’ai essayé de proposer différentes options aux cavaliers. » Mis à part l’option entre l’oxer n°10 et le délicat vertical naturel n°11 avec la possibilité de passer devant ou derrière le n°13, c’est toutefois surtout dans les demi-tours et dans les quelques galopades, à l’instar de celle avant l’ultime obstacle, que les meilleurs pouvaient faire la différence.

Un sacré suspense !

Le public ultra réactif, qui applaudissait entre les obstacles ou à l’inverse s’exclamait en cas de faute ou de sursis, et la musique balancée à fond par les énormes enceintes entre chaque concurrent ne leur ont pas, non plus, facilité la tâche. « On n’a pas l’habitude d’un tel bruit, a souligné Patrice Delaveau. Quand je suis entré en piste, je n’étais pas super à l’aise. Et comme je passais au début, le public réagissait encore plus fort à chaque saut. »
Le Normand avait en effet tiré un mauvais numéro : le 3. Mais ça ne l’a pas empêché de garder longtemps les commandes de cette épreuve avec Orient Express-HDC. D’abord seul, puis avec Jur Vrieling (n°20), auteur du même chronomètre (!), 66’’44, avec Zirocco Blue-VDL. McLain Ward/Rotchild (65’’35) et Kevin Staut/Silvana-HDC (66’’03) étaient plus rapides mais les 4 secondes ajoutées à leurs temps les relèguent aux 13e et 14e places. C’est finalement la nouvelle star irlandaise, Bertram Allen/Molly Malone V (dossard n°32), qui prenait la tête en 65’’45 et n’allait plus la lâcher, juste avant que l’Américain Rich Fellers/Flexible (66’’11) s’intercale à la 2e place. Le tenant du titre Daniel Deusser/Cornet d’Amour (65’’09) a, entre temps, signé le meilleur chrono, mais sa faute sur le n°11 le prive de victoire (11e). 
« Entre le n°3 et le n°4, je n’ai pas pu faire les cinq foulées un peu à l’intérieur de la courbe prévues, je me suis retrouvé au centre donc j’ai été obligé d’en remettre une. J’ai du coup mis Orient à l’effort d’emblée, et après c’était un peu trop « la bagarre » à mon goût. Heureusement, il a très bien sauté quand même ! », a commenté Patrice Delaveau, qui prend toutefois une très bonne option pour la suite de la compétition. Tout comme Pénélope Leprévost, auteur d’un sans-faute rapide avec un Vagabond de la Pomme aérien pour son premier championnat, qui lui offre une bonne 6e place.

Bertram Allen « Heureux ! »

Bertram Allen exprimait, lui, comme toujours sa joie avec beaucoup de retenue, soulignant avant tout l’énorme talent de sa complice, Molly Malone V (Kannan). Âgé seulement de dix-neuf ans, le jeune prodige irlandais ne pourra en plus même pas trinquer ni miser son gain de la soirée (23 000 euros) au casino car l’alcool comme le jeu sont interdits pour les moins de vingt et un ans ! « Je vais rester au calme pour préparer au mieux la suite de la compétition », commentait-il avec un sourire timide mais plein d’ambition. Et la suite s’annonce palpitante. Car si en dressage, les jeux semblent quasi faits, il est quasi impossible de prédire qui soulèvera la Coupe du monde Longines en saut d’obstacles dimanche après-midi. Bertram Allen pourrait réaliser cet exploit, mais il reste encore deux étapes à courir, dès vendredi soir avec une épreuve à barrage puis dimanche après-midi avec une épreuve en deux manches, et beaucoup de prétendants en position de gagner !

Retrouvez tous les résultats détaillés en cliquant ici!

Sur place, Elodie Mas

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr