Le 87ème G.P de Cabourg pour Fabrice Dumartin
dimanche 29 mai 2016

Fabrice Dumartin et Cannavaro
Fabrice Dumartin et Cannavaro © Eric Fournier

La crème était à Chantilly ce week-end et les meilleurs nationaux dans le Calvados pour le G.P "Elite" de Cabourg. On a donc sauté et galopé sur les hippodromes ce week-end. Fabrice Dumartin/Cannavaro (Con Cento, West x Quidam de Revel), prive Timon d'Aure/Alexis Deroubaix d'un doublé.

Parcours délicat pour ce G.P Arsep Ville de Cabourg où l'on a vu les mines des cavaliers se décomposer alors que la "start list" défilait. Des scores parfois lourds parmi les soixante deux concurrents. Le tracé était délicat, les contrats de foulée ne laissaient aucune place à l'improvisation. Quelques bons couples se sont cassés les dents. François Poppe et Tore de Longuenée (Quaprice Boimargot, Quincy x Iago C, aa) - 3ème au final - était le premier tandem à boucler "clear" suivi d'Alexis Deroubaix et son Timon d'Aure (2ème) fils de Mylord Carthago (mère Drakkar des Hutins) détenteur du titre 2015 avec Teddy Thellier. La passe de deux était jouable. D'autres belles échéances attendent ce couple que l'on reverra prochainement en CSI***. Le passage de Fabrice Dumartin/Cannavaro ne laissait planer aucune ambigüité sur les intentions du cavalier de Senlis installé chez Nicolas Paillot.  En effet le barrage fut enfilé dans un train d'enfer et Cannavaro montra encore plus de marge. Un monstre de force. "C'est un super cheval" commentait l'ancien cavalier d'Allegreto et de Mentor de Smet, ses deux précédents chevaux de G.P CSI. "Il a tout dans la caisse". Comprenez qu'il se joue de la hauteur et des difficultés. "Cannavaro est à moi. Je l'ai acheté il y a deux ans du côté de Toulouse mais vu les bonnes performances qu'il enchaîne actuellement je ne sais pas encore si je vais le garder encore longtemps car je suis très sollicité. Les deux fautes dans le récent GP de La Baule sont pour moi. Je ne les ai pas répétées aujourd'hui. J'ai galopé en misant sur son grand braquet. Je sentais mon cheval content de sauter. Quant aux perspectives à venir, Philippe Guerdat m'a proposé St Gall mais j'ai choisi le Global Champions Tour de Cannes. Je sais qu'il peut tenir trois jours. Je sauterai le Championnat de France fin Juin".  Jean Le Monze et Louis d'Or sont 4ème après avoir tout donné sur le barrage. Superbes tours sans pénalité du régional de l'étape Bruno Coutureau (5ème) qui montait le bondissant Sirius Black imprégné du sang de l'excellent Laudanum, ps. Le week-end prochain l'actualité du saut d'obstacles national reste dans le Calvados avec le Grand National au Pôle International de Deauville.