Le Belge Jérôme Guéry s’offre le Master Airbus 5*

dimanche 29 mai 2016

  • imprimer

30 partants, 10 barragistes. Pas un Français au barrage. L’affaire est compliquée. Le master Airbus Group rassemble une trentaine de couples sur la vaste piste Meautry qui longe les grandes écuries de Chantilly pour un parcours d'1m50 à réaliser en moins de 80’’ .

Jerome Guery et Alicante largeL

SCOOPDYGA / MARTINI Jean-philippe

Jerome Guery et Alicante

A 14h ce dimanche, la bruine menace puis s’installe et rafraîchit l’atmosphère, elle sera favorable aux cavaliers du nord.« Les obstacles composés par le chef de piste Luc Musette sont très clairs ; ce qui accentue la délicatesse du pilotage dans la grisaille ambiante » souligne Marcel Rozier lors de la reconnaissance. En effet les plupart des cavaliers font tomber les barres blanches et bleues, dans les deux triples, celui de la ligne finale face aux tentes VIP et dans le triple Longines en milieu de parcours.

Robert Breul ouvre le bal avec Bashka de Mortinsart (Kashmir). Impressionnant hier dans le Global, il fait tomber la dernière barre et donne un tempo assez lent que ses successeurs vont accélérer. Suit le Belge Pieter Devos avec son KWPN Apart qui s’offre le 1e sans faute. Son compatriote le jeune Jos Verlooy fait encore mieux avec Farfelu de la Pomme (Vigo d’Arsaouilles), en fin de série un 3e Belge Jérôme Guéry va encore plus vite sur le grand gris Alicante, un Holsteiner fils de Casall. Magnifique. Mais les Allemands ne sont pas en reste : Hans-Dieter Dreher emmène Theodore Manciais (Kashmir) au bout du tour sans soucis. Ludger Beerbaum aussi, mais lui qui a remporté le Global hier avance sur Casello, l’autre fils de Casall, sans forcer. Deux Suisses se placent dans le lot de tête des sans faute : Romain Duguet montant Sherazade du Gevaudan (Tinka boy) et Pius Schwizer avec Leonard de la Ferme CH (Landjuweel). Deux cavalières très rapides tirent leur épingle du jeu, l’Américaine Lauren Hough avec Waterford (Coolcorron cool diamond) et la Néozélandaise Samantha Mac Intoch avec Chek In (Cordalme Z). Enfin, le dernier à partir, le Turc Omer Karaevli passe sans problème son Roso au Crosnier (Looping d’Elle) et réalise un sans faute.

Et les Bleus dans tout çà ?

Julien Epaillard qui a gagné l’épreuve de vitesse hier avec le même Sheriff de la Nutria Lm (fils de Diamant de Semilly) et qui a passé le Global sans faute choisit d’aller très vite mais il fait tomber deux barres. Patrice Delaveau abandonne après qu’Ornella Mail ait donné une série de coups de cul dans les barres. Mauvais jour. Jérôme Hurel enfin loupe deux obstacles dans le dernier triple avec Urano (Baloubet) et Cedric Angot n’est pas parti.Du côté des Pays-Bas, c’est la rivière qui est fatale, à Marc Houtzager et à Leopold Van Asten.

Le barrage au chrono démarre avec Pieter Devos qui glisse dans le 3e virage bien que le terrain soit nickel (on a en effet échappé aux averses depuis jeudi et France Galop a bien rattrappé la situation après le dernier weekend inondé). Derrière Romain Duguet fait deux barres. Jos Verlooy prend alors tous les risques, il file comme une flèche et tourne court. Lauren Hough fait encore mieux mais s’échoue sur le dernier obstacle. Alors Hans-Dieter Dreher donne une belle démonstration de maîtrise, coupe au court et accélère au maximum. Il grapille 2 secondes. Incroyable ! Alors Jérôme Guéry joue son va tout, donne tout et ... le bat. Époustouflant. Derrière, Ludger Beerbaum semble laisser aller le cours des choses. Il assure, calme, sans risques et fait son sans faute, loin derrière Jérôme. Samantha Mac Intosch a 4 points, Omer Karaevli 8 points et le Suisse Pius Schwizer est un peu moins vite.

Jérôme Guéry l’audacieux du jour. Bien que la pression soit franchement sur lui, il se lance et gagne le barrage en 36’62 devant Hans-Dieter Dreher 37’91 et Pius Schwizer 38’21. Jos Verlooy est 4è, devant Pieter Devos et Ludger Beerbaum. Tous sans faute. « Je sentais qu’Alicante répondait bien. Il est rapide et depuis cinq mois qu’il est à la maison, il progresse. A chaque concours il est mieux. A Hambourg on a eu deux barres, à Madrid, une. Ici zéro. Et comme on avait gagné la vitesse avant-hier, aujourd’hui je me suis dit qu’on avait une chance. Alors j’y suis allé à fond. Comme il écoute vraîment bien, j’ai tenté la victoire », confie Jérôme à l’arrivée. Bien vu, pour sa première prestation en 5* à Chantilly, il récolte deux victoires ! « J’aime bien cette piste, je me plais à Chantilly où je suis venu souvent pour le 2* autrefois. Et on sent le public derrière nous … »

Hélas son tour d’honneur a été brutalement arrosé par une averse violente et le public a fui les tribunes ... Dommage !

Elisabeth Gillion

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr