Le Global gagne contre la FEI
jeudi 30 juillet 2015

Ambiance Global Champions Tour Cannes
Ambiance Global Champions Tour Cannes © Scoopdyga

L'Autorité Belge de la Concurrence auprès de laquelle le Global Champions Tour avait fait appel a rendu raison à l'organisation de Jan Tops, suspendant la clause d'exclusivité imposée par la FEI

Au mois de juin le Global avait déposé une plainte à Bruxelles au motif du non respect du droit à la concurrence qu'imposait la FEI en interdisant, par sa clause d'exclusivité, à des cavaliers de courir des évènements qu'elle n'approuvait pas. En particulier il s'agissait d'un nouveau circuit d'épreuves par équipes mis en place par le Global Champions Tour. Formées de 4 cavaliers , les équipes sont parrainées par un sponsor. Chaque évènement doit être couru par deux cavaliers parmi les 4.

Président du Global Champions Tour, Jan Tops a déclaré: «Nous nous félicitons de cette décision importante prise par l'Autorité belge de la concurrence, et qui nous donne maintenant le champ libre pour lancer la "Global Champions League" en 2016....sans la suspension de la clause d'exclusivité, il nous aurait été impossible d'aller de l'avant. Je suis heureux que les choses soient maintenant clarifiées pour les cavaliers et toutes les parties prenantes ...Nous sommes impatients de continuer à transformer le sport que nous aimons pour lui assurer un avenir brillant dans le monde entier."

La FEI qui peut craindre que cette "Global Champions League" concurrence son circuit Coupe des Nations alors que d'ores et déjà certains cavaliers préfèrent courir avec leurs chevaux de tête le circuit du Global plutôt que ses championnats, n'a pour l'instant pas publié de communiqué.

Commentaires


BRIGITTE G | 30/07/2015 23:54
Très mauvaise nouvelle .