Le Grand National en attendant les Coupes des Nations
lundi 15 avril 2019

Marc Dilasser avec Utah van de Rock
Marc Dilasser avec Utah van de Rock © Jean Louis Perrier

La nouvelle étape de Vichy du Grand National CSO AC Sprint s’est courue sous les yeux des sélectionneurs des équipes de France, Thierry Pomel et son adjoint Edouard Coupérie. Les résultats avec la victoire de Marc Dilasser associé à Uthah van de Rock confirment la fonction de tremplin vers l’avenir attendu par le staff.

Le parcours monté par Michel Chambon a été suffisamment sélectif pour faire émerger neuf couples pour le barrage sur les 74 en lice. Le triple placé en fin de parcours en 12 avec une sortie sur un gros oxer s’est révélé délicat avec notamment un refus de Shiva d’Amaury gagnant le premier jour de la 1,40m entrainant l’abandon de Mathieu Billot également à la porte du barrage pour un peu de temps dépassé avec Quel Filou. Pour d’autres comme Olivier Robert/Vangog du Mas Garnier pénalisés sur le 1, c’est le début de parcours avec notamment une palanque sur le vertical Cheval TV en 3 ou la combinaison en 6 dont est victime Olivier Guillon/Vitot du Château, qui était fatal. Au final les difficultés correspondent tout à fait à ce qu’attend le staff fédéral comme l’explique Thierry Pomel : "Nous travaillons en bonne collaboration avec les chefs de piste. Nous sommes sur du niveau d’un CSI 3*  et je suis content d’avoir vu des couples prometteurs. Marc Dilasser confirme avec Utah van de Rock. Il est suivi par Jean Xhémal qui est encore dans les Jeunes Cavaliers. Je suis très heureux de voir Maëlle Martin revenir au classement. Elle a des chevaux qui manquent encore d’expérience mais ça venir vite." 

De son côté Edouard Coupérie dont le fils Baptiste prend une bonne 5e place avec Indian Gold van de Kruish, confirmait la présence de la France pour le CSIO de Norvège. "Nous allons encore affiner la sélection suivant le nombre de cavaliers autorisés mais nous avons déjà une ossature de quatre avec Bruno Garez, Morgan Bordat, Toni Cadet et Hugo Breul. Ensuite nous irons sur les Coupes des Nations du Danemark et à Lisbonne." Thierry Pomel rappelait l’attachement de la FFE au concept des Coupes des Nations  exprimant sa vigilance vis-à-vis de la FEI. "Il faut continuer à soutenir les épreuves par équipe. Le système actuel ne va plus du tout car avec le partenariat FEI de Longines on a déjà perdu dans la Super ligue les plus belles Coupes des Nations à Aix la Chapelle et Calgary parrainées par Rolex, maintenant c’est Rome et sans doute Dublin ! Il faut sortir de ce schéma. Nous réfléchissons aussi à un système de concours sans grand prix mais avec une Coupe des Nations beaucoup plus dotée." 

Thierry Pomel va poursuivre sa quête des couples Equipe de France sur les deux week-ends de concours organisés par Sadri Fegaier à Cogolin-St Tropez, tandis qu’Edouard Coupérie suivra la prochaine étape du Grand National AC Sprint à Cluny où les engagements sont déjà complet !