Le Grand Prix Pro 1 pour Guillaume Batillat
mardi 23 octobre 2018

Guillaume Batillat
Guillaume Batillat © Béatrice Fletcher

Du 19 au 21 octobre, l’EME (Ecole Militaire d’Equitation, ex CSEM) proposait une vingtaine d’épreuves de niveau Pro et amateur. Pas moins de 1313 engagements ont été enregistrés.

Les conditions climatiques exceptionnellement clémentes ont visiblement convaincu les cavaliers de faire le déplacement jusqu’au Grand Parquet de Fontainebleau pour ce traditionnel rendez-vous d’automne.

Le Grand Prix Pro 1, soutenu par l’hôtel Mercure de Fontainebleau, à laquelle les cavaliers pouvaient se préparer sur plusieurs tours à 130 et 135, se déroulait dimanche après midi sur un parcours à 140 tracé par Gérard Longis sur la carrière des Princes. Sur les 39 cavaliers, seuls cinq se qualifient pour le barrage, dont Guillaume Batillat et deux de ses trois chevaux (Baby Love et Valéo des Aulnes) tandis que Royal Pilatière, qu’il pilote depuis trois mois, reste à la porte du barrage. Le cavalier installé à Neufmontiers en Brie, à proximité de Marne La Vallée, l’emporte en prenant tous les risques aux commandes de Baby Love (Lupicor), douze ans, et signe un chrono gagnant de 41’’90 dont aucun des barragistes ne pourra s’approcher, tandis que Valéo des Aulnes, son partenaire depuis six mois, commet une faute aux obstacles. Guillaume le souligne, il a récupéré Baby Love, précédemment sous la selle de Ludovic Gaudin depuis trois mois. Il en convient, le tour était assez sélectif, le temps assez court. « Avec des chevaux d’expérience c’était un peu plus facile. » La seconde place, avec un chrono de 44’’52, revient à l’adjudant chef Benjamin Courtat, attaché à l’EME, en selle sur Chaco Bay Chapelle Z*Mili, (Chacco Blue),  neuf ans, qu’il monte depuis l’âge de six ans. « Il a commencé sa carrière en concours complet, mais était plus à l’aise à l’obstacle.  Il est très constant, très régulier, très respectueux, très facile, très souple, c’est un bon cheval. » La troisième place est pour Vincent Hurel, associé à la jument Up To Date Sine (Mylord Carthago), 10 ans, avec laquelle il signe un chrono de 48’’39.