Le « maître » Jos Kumps en stage à La Brède
lundi 05 mars 2018

Stage Jos Kumps La Brède 2018
Jos Kumps n'a pas manqué de donner des conseils personnalisés aux couples participant au stage © Lucie Mercier

Le Centre équestre des Pins de La Brède, situé à quelques kilomètres de Bordeaux accueillait les 19 et 20 février un stage avec Jos Kumps. Venu tout spécialement dans la région, le célèbre entraîneur belge n’est plus à présenter : sa plus grande réussite est sans doute le travail effectué avec la famille Pessoa, en particulier avec Baloubet du Rouet, mais il n’a pourtant de cesse de prodiguer son savoir au Haras d’Ecaussines où il est basé, ou à travers le monde. Son approche précise du travail et de la locomotion du cheval est unanimement louée par les cavaliers, y compris de haut niveau.

Ce sont donc treize cavaliers, essentiellement professionnels qui sont venus préparer leurs chevaux sous le regard exigeant de Jos Kumps. Jean-Yves Lloret, cavalier de commerce installé aux Ecuries du Jallet près de St Jean d’Angely (17) était particulièrement impliqué dans  l’organisation de ce stage. Il est  venu avec un cheval de 4 ans et un autre de 10 ans: « je me rends régulièrement aux stages de grands enseignants de l’équitation, comme Michel Robert, Albert Voorn ou Henk Nooren et je rêvais de travailler avec Jos Kumps : c’est un personnage charismatique, extrêmement rigoureux et qui, malgré son talent, est resté dans l’ombre. Ses méthodes sont simples : pour lui, il n’y a qu’une seule équitation qu’il adapte en fonction du cheval, et le travail effectué n’est pas formaté, mais le but est atteint à travers de petits exercices relativement individualisés. Ce qu’il fait faire est clair pour le cheval : une chose à la fois ! »

Sébastien Magis y participait lui aussi avec Simba du Cers, son cheval de 12 ans et confirme : « Jos m’a fait travailler sur la rectitude, l’amplitude des foulées et l’obtention d’une bonne main du cavalier. Nous avons travaillé l’équilibre sur le cercle et sur des lignes de cavalettis en variant les foulées, puis sur un enchainement de six obstacles, avec des contrats de foulées précis. Les dispositifs étaient pédagogiques et visaient au contrôle dans la légèreté. Mon cheval est un peu atypique dans son modèle et il a fini plus armé. Je vais essayer de reproduire ce travail sur l’ensemble de mes chevaux, » explique ce cavalier professionnel installé dans ses écuries près de Bayonne, dans les Landes. 

Et c’est avec encore plus d’enthousiasme qu’Alexandre Château est ressorti de son stage, effectué avec sa jument de 7 ans, Bagatelle Val Henry : le cavalier des Ecuries de Léogean est reparti transformé ! « Suite à ce stage, ma méthode de travail a changé car je travaillais mes chevaux en mode « dressage », c’est-à-dire très ronds et fermés. Aujourd’hui, je laisse plus de liberté à ma jument, en particulier à l’abord des obstacles : elle est plus relâchée, moins ouverte et plus droite. J’ai plus d’engagement et je sens un cheval qui pousse sur ses postérieurs, et qui se tient sur des rênes plus longues, » et d’ajouter avec humour : « je suis en constante recherche pour m’améliorer et j’ai l’impression d’avoir rencontré « Dieu » ! »

Le Centre équestre des Pins La Brède, dirigé par Sébastien Capelli, accueille régulièrement des événements de différents horizons : cso, dressage ou même spectacles de cirque ! C’est la première fois qu’un tel personnage comme Jos Kumps se déplaçait mais, au vu du succès de ce stage, « il se pourrait que le belge revienne pour une autre cession au début de l’hiver… » annonce Sébastien.