Les Néerlandais de nouveau au top
dimanche 01 octobre 2017

Les Néerlandais, vainqueurs à Barcelone
La joie des Néerlandais au tour d'honneur © Scoopdyga

Déjà vainqueurs de la finale des Coupes des nations en 2014, les Néerlandais ont remis ça ce samedi soir à Barcelone devant les Américains et les Belges. Une belle consolation après leur 6e place au championnat d'Europe à Göteborg. Grosse déception en revanche pour les Français qui prennent seulement la 7e place.

Suite à un problème d'éclairage, la finale des Coupes des nations Longines a débuté à 22h45 au lieu de 21h à Barcelone. Une attente doublée d'une incertitude sur une possible modification du parcours pour éviter les zones d'ombres voire sur un éventuel report au lendemain qui a semblé bien longue à tous les acteurs et spectateurs de ce dénouement mondial. Surtout pour les chevaux du début d'épreuve qui sont finalement repartis au box après une première détente avant de revenir une bonne fois pour toutes vers 22h15. Au final, on a heureusement quand même assisté à du grand sport.

D'abord secoués par les deux fautes de leur ouvreur, Kevin Staut avec Rêveur de Hurtebise-HDC, les Français ont ensuite repris espoir grâce au bon parcours à seulement 1 point de temps dépassé de Pénélope Leprévost/Vagabond de la Pomme puis aux 4 points d'Olivier Robert et Eros, qui confirment leur solidité après leur sans-faute de jeudi. Les Bleus pouvaient alors encore accrocher une 4e place mais la mésentente de Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince sur le triple n°12, suivi de son abandon, les ont rétrogradés à la 7e place. Écoutez l'analyse détaillée de cette contre-performance par Philippe Guerdat ICI.

Un bel hommage à Björn van Bunder

Les Néerlandais ont, eux, dominé la compétition et terminé avec un total de seulement 1 point devant les Américains et les Belges avec 4 points. Après les consistants parcours de Jur Vrieling/Glasgow v Mrelsnet-VDL (sans-faute), Michel Hendrix/Baileys (1 point) et Marc Houtzager/Sterrehof's Calimero (4 points), Harrie Smolders, qui réalise une saison fantastique, a parfaitement conclu avec Don Vhp Z. "C'est une grande joie. Les cavaliers ont été très concentrés. Je ne suis rien sans eux. J'essaye juste de les aider à être sans-faute", a souligné leur chef d'équipe, Rob Ehrens.

Après leur décevante 6e place au championnat d'Europe de Göteborg, ils était tous surmotivés. Et émus. Surtout Jur Vrieling qui a rendu hommage aux éleveurs de Glasgow, M. et Mme Van Bunder (également naisseurs de l'excellente Sapphire de McLain Ward), qui ont perdu leur fils, Björn (trente-deux ans), dans un dramatique accident de la route cet été. Sa disparition prématurée a bouleversé beaucoup de monde puisque Björn était un journaliste équestre belge très apprécié pour son professionnalisme. "Ils sont venus à Barcelone ce week-end et je suis très fier de leur offrir ce double sans-faute", a confié Jur Vrieling avec les larmes aux yeux. Vice-champion d'Europe et déjà assuré de remporter le Longines Global Champions Tour, Harrie Smolders a, lui, loué le talent de son cheval. "C'est vrai que je réalise la meilleure saison de ma vie et j'espère que ça va continuer dix ans comme ça ! Tellement fiable et régulier, Don Vhp Z est épatant !"