Les adieux de Nick Skelton et Big Star sous le signe de l'émotion
lundi 15 mai 2017

Adieux Nick Skelton Big Star
C'est avec l'oeil pétillant d'un jeune cheval que Big Star a fait ses adieux au public, en même temps que son légendaire cavalier Nick Skelton © Royal Windor Horse Show

En dehors des nombreuses compétitions, le Royal Windsor Horse Show a été placé sous le signe de l'émotion alors que Nick Skelton et Big Star y ont fait un adieu groupé au public.

L'émotion était palpable ce dimanche au Royal Windsor Horse Show lorsque Nick Skelton et Big Star, son acolyte de la médaille d'or de Rio, se sont tenus ensemble, une dernière fois, face au public. Devant Sa Majesté la Reine, Nick Skelton a été rejoint par sa famille, ses propriétaires, ses coéquipiers de l'équipe britannique et son fidèle groom, Mark Beaver. 

Absent, le plus jeune fils de Nick, Harry Skelton, jockey professionnel, n'a pas manqué de passer un message à son père, qui a été lu devant la foule : " Papa, je suis tellement désolé, je ne suis pas là. Mais quand je t'ai demandé si il valait mieux que j'aille aux courses ou que je vienne à Windsor tu m'as dit : "Va faire ton travail et essaye de gagner". J'ai pensé : "C'est ce qui t'a amené où tu es : ton travail acharné, ton dévouement et ta détermination". Mon premier grand souvenir de toi en piste a été quand Dollar Girl a remporté la finale Coupe du monde en 1995. Tu as traversé tellement de choses de ce moment là à Rio, et quand tu as enfin atteint ton rêve d'enfance de remporter l'or individuel aux Jeux Olympiques, ça a été le plus beau jour de ma vie. Je suis le fils le plus fier de la Terre, et je suis heureux que tu arrêtes alors que tu es au sommet. J'espère te rendre un jour aussi fier de moi que je le suis de toi. A plus tard, je t'aime, Harry."

Après ce joli message, qui montre encore une fois que toutes les plus belles histoires se partagent avec les proches, les yeux étaient humides dans les tribunes lorsque Nick a ôté une dernière fois sa selle du dos du crack Big Star pour un ultime tour d'honneur en main. Le cavalier et sa monture ont eu le droit à une standing ovation, qui récompensait évidemment l'or olympique mais aussi, et peut-être surtout, la carrière de près de 50 ans de Nick. Une dernière salve d'applaudissement a conclu la cérémonie, tandis que le duo quittait l'arène pour entamer une retraite bien méritée...