Les champions mis en lumière au Grand Palais
mercredi 14 mars 2018

Affiche Saut Hermès 2018
Affiche Saut Hermès 2018

Les 16, 17 et 18 mars prochains, le Saut Hermès réunira l’élite du saut d’obstacles mondial au coeur de Paris, pour trois jours de compétition de plus haut niveau. Cette année encore, les cavaliers engagés dans le CSI 5* et les épreuves réservées aux moins de 25 ans viendront défendre leur chance sous la verrière du Grand Palais.

Pour cette 9e édition du concours parisien, la liste des engagés laisse espérer du très beau sport ! Parmi les concurrents, le public français retrouvera trois des Français champions olympiques par équipes en titre, Roger-Yves Bost (initialement engagé avec Sydney Une Prince mais qui devra se passer de sa belle alezane suite à une vente rapide, lire ICI), Kevin Staut et Philippe Rozier. Le clan tricolore sera renforcé de Cédric Angot, Margaux Bost, Aldrick Cheronnet, Patrice Delaveau, Simon Delestre, Julien Epaillard, Julien Gonin, Edward Levy, Alexandra Paillot et Olivier Robert. Les Tricolores auront en face d'eux une concurrence de haut vol, et notamment les vainqueurs des cinq dernières éditions du Grand Prix dominical à savoir Edwina Tops-Alexander (2017), Abdelkebir Ouaddar (2016), Romain Duguet (2015) et Marcus Ehning (2014). Sans oublier huit des dix meilleurs mondiaux avec notamment la présence d'Harrie Smolders (3e du Rolex Grand Prix de 's-Hertogenbosch), Henrik von Eckermann et son compatriote Peder Fredricson ou encore Steve Guerdat. 

Comme chaque année, la relève sera aussi sous le feux des projecteurs (ou plutôt de la lumière de la verrière !) avec les épreuves des Talents Hermès, CSI réservé aux cavaliers de moins de 25 ans. Chaque nation a engagé deux de ses meilleurs espoirs pour concourir sur les trois épreuves qui leurs seront réservées, sur des obstacles allant jusqu'à 1,45m. Cette année, ce sont Margaux Rocuet et Kevin Gauthier qui défendront les couleurs françaises. 

Pour départager tous ces cavaliers et monter les pistes, l'organisation compte sur l'Espagnol Santiago Varela, qui dessinera également les pistes lors du deuxième grand rendez-vous parisien de l'année que sera la finale Coupe du monde de saut d'obstacles. Le chef de piste sera épaulé du Français Gregory Bodo, qui dessinait lui les piste de l'étape Coupe du monde de Lyon il y a quelques mois. 

Programme et résultats à retrouver ICI