Longines FEI World Cup: Steve Guerdat et Patrice Delaveau en tête !

dimanche 20 avril 2014 - Lyon (69)

  • imprimer

Le barrage à rallonge (21 couples !) de la deuxième épreuve de la finale Coupe du monde Longines de saut a rebattu les cartes. Steve Guerdat et Patrice Delaveau se partagent désormais la tête devant Daniel Deusser. Pius Schwizer, Ludger Beerbaum et Beezie Madden sont en embuscade à la 4e place. Trop long, le temps accordé a fait l’objet de vifs débats après l’épreuve… A voir les interviews de Steve Guerdat et Patrice Delaveau

Lyon 2014- Patrice et Seve Guerdat largeL

Gilles Perina

lyon 2014- Patrice Delaveau largeP
Lyon 2014- Kent Farrington largeP

Gilles Perina

Patrice et Seve Guerdat

Patrice Delaveau

Kent Farrington

previous video next video

Le chronomètre n’a pas joué son rôle d’arbitre dans la deuxième étape de la finale. Résultat, malgré un tour plus gros et plus technique que vendredi, 21 des 38 couples au départ se qualifiaient pour le barrage… Beaucoup trop de l’avis de tous. A tel point que le temps accordé a été un vif sujet de débat lors de la conférence de presse. « Je suis très en colère car les juges n’ont pas accepté que je raccourcisse le temps. Normalement, on ajuste après les trois premiers cavaliers quand il y a besoin et là je n’ai pas pu le faire. Je voulais le réduire de 76 à 73 secondes », a expliqué le chef de piste, Frank Rothenberger face aux nombreuses questions. John Roche, vice-président de la FEI et responsable de la commission jumping, a rétorqué que le temps accordé avait été, comme toujours, calculé en fonction du tracé idéal et qu’ils avaient estimé que ce n’était pas nécessaire de le raccourcir. Steve Guerdat, nouveau leader avec Patrice Delaveau, a alors pris la parole : « Je pense que le chef de piste connaît son travail mieux que n’importe quel juge FEI et que lui seul devrait prendre cette décision ! » (écoutez sa réaction sans langue de bois au micro de Mehdi Jedraoui) A la question de l’influence de cette décision sur le résultat final, John Roche a alors balancé que «  le temps ne pouvait pas être le seul responsable de ce nombre trop important de sans-faute. » Ambiance !

Décollage de la fusée Farrington !

Ce barrage à rallonge a toutefois offert du grand sport aux spectateurs, heureusement un peu plus nombreux que la veille. Et, discrets lors de la chasse, les Américains ont fait une belle remontée. Kent Farrington/Voyeur a en effet été le seul à descendre sous la barre des 40 secondes au terme d’un barrage épatant. « Voyeur est très rapide naturellement. Plus je le laisse avancer, mieux ils saute », se réjouissait celui qui remonte ainsi de la 18e à la 10e place du général. Grâce à sa 2e place avec son olympique Nino des Buissonnets, Steve Guerdat prend lui les commandes, ex-æquo à zéro point avec Patrice Delaveau/Lacrimoso-HDC (5e de l’épreuve grâce à son rapide double sans-faute). « Le choix de stratégie était difficile... Je ne devais pas prendre tous les risques ni trop assurer pour ne pas me retrouver loin en cas de faute, détaillait Patrice. Lacrimoso a été formidable. Mais lundi ça s’annonce être très dur ! » Steve Guerdat, 2e des deux dernières finales Coupes du monde, ne lâchera rien non plus : « Ce soir, la chance était de mon côté. J’espère que je vais la provoquer jusqu’à lundi soir ! »
La tenante du titre, Beezie Madden, accrochait elle la 3e place de l’épreuve avec Simon. Une performance qui lui permet de se hisser de la 12e à la 4e place du provisoire, ex-æquo avec Ludger Beerbaum/Chiara et Pius Schwizer/Toulago, tous deux moins en veine sur cette épreuve (respectivement 12e et 15e à cause d’une faute au barrage), juste derrière Daniel Deusser/Cornet d’Amour qui pointe désormais à la 3e place du général. Mais tout peut encore bouger lundi puisque dix cavaliers se tiennent dans deux barres dont d’autres stars archi-motivées telles que le n°1 mondial, Scott Brash/Ursula XII ou encore Marcus Ehning/Cornado NRW, tous deux auteurs de doubles sans-faute avec beaucoup d’aisance ce soir.

Déception pour Kevin et Simon

Déception en revanche pour Simon Delestre et Kevin Staut. Le premier a fait une faute sur le n°3 au premier tour avec Valentino Velvet. 20e, il prendra le départ de la finale. « Simon a bien monté, il s’est bien battu. Il a quand même moins de métier que Patrice et Kévin sur ce genre de finale et en plus, il ne montait pas son cheval de tête, commentait Philippe Guerdat, le chef d’équipe tricolore. Les premiers verticaux étaient un peu la difficulté pour lui. Après avoir bien sauté le n°2, il s’est un peu relâché d’où peut-être sa faute sur le n°3. La finale de lundi permettra à ce couple d’engranger de l’expérience. »
Quant à Kevin, sa qualification pour le barrage avec sa fidèle Silvana-HDC donnait de bons espoirs de revanche après la chasse (17e), mais sa faute sur la barrière d’entrée du double puis son refus sur le vertical suivant les réduisaient à néant. « Il a pris tous les risques pour essayer de remonter dans le classement (19e après la chasse, ndla), indiquait Philippe Guerdat. Après sa faute dans le double, il a eu une distance longue et Silvana est tellement respectueuse qu’elle a préféré s’arrêter plutôt que faire faute. Cette jument a déjà tellement donné à Kevin et à l’équipe de France qu’on ne peut pas lui en vouloir de louper un barrage ! » Désormais 17e du classement provisoire, Kevin ne sait pas encore s’il partira lundi ou pas. Tout dépendra de la visite vétérinaire de dimanche. Il peut aussi éventuellement engager Oh d’Eole, mais s’élancera-t-il directement sur une épreuve en deux manches, qui s’annonce ardue ? Réponse demain.

Résultats détaillés en cliquant ici!

Sur place, Elodie Mas

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer

0Commentaires

 | 20/04/2014 11:14
Bonjour. Non les compteurs ne sont pas remis à zéro. Après des deux premières épreuves, les écarts de points entre les cavaliers ont été divisés par 2 et ils repartent avec ce nombre de points.
PHILIPPE P | 20/04/2014 09:36
quel est le reglement pour lundi ; qui participe , et y a-t-il remise à zero des compteurs ?


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr